Compte rendu antigone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2638 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Faucher Pauline
Antigone

Le jeudi 4 février 2010 nous sommes allés voir Antigone de Sophocle à l’auditorium Francis Poulenc. Cette version de la pièce de Sophocle a été traduite pas Florence Dupont et mise en scène par René Loyon. Ce metteur en scène a animé le Théâtre Populaire de Lorraine et crée le Théâtre Je /Ils avec Yannis Kokkos ou il a mis en scène Feydeau, Hugo ? Segalen et beaucoupd’autres. Il a aussi dirigé le Centre Dramatique National de Franche-comté. C’est en 1997 qu’il crée la Compagnie RL avec laquelle il a mis en scène Antigone de Sophocle et d’autres célèbres pièces comme les Femmes savantes de Molière ou encore le Tartuffe du même auteur. Cette compagnie travail depuis des années sur l’art de l’acteur et sur sa façon de faire entendre le sens d’un texte. AvecAntigone, la Compagnie RL a tenté de privilégier la force émotionnelle qui se dégage du texte de Sophocle. Cette tragédie compte l’histoire de la jeune Antigone, née de l’union incestueuse d’Œdipe et Jocaste. Ses deux frères, Etéocle et Polynice, se disputent le pouvoir de Thèbes, ils finiront pas se tuer tout deux dans un combat singulier. C’est alors que leur oncle Créon prit le pouvoir, ilinterdira la sépulture de Polynice le considérant comme un ennemi de la patrie. Antigone, révoltée par cette décision enterrera son frère malgré l’édit de son oncle et les inquiétudes de sa sœur Ismène. Elle sera condamnée à mort et son fiancé, Hémon, le fils de Créon se suicidera a ses cotés.

L’espace scénique :

L’espace scénique est composé très simplement. Tout est sobriété. Au centre de lascène, un grand tapis blanc entouré de bancs, de chaises, de tables et de banquettes. Au fond, le mur est recouvert d’un grand panneau de bois peint en noir. Les comédiens entrent sur scène par la gauche, par une ouverture percée dans le mur sur la droite de la scène ou par la porte d’entrée du public. Un escalier sur la droite permet aux acteurs de descendre de scène pour aller s’asseoir sur une chaiseplacée au milieu du public, c’est la plupart du temps le coryphée qui descend s’asseoir, ce système vise a retrouver l’ambiance d’un chœur antique et bien sur le public représente le peuple. 

L’espace dramatique :

L’espace dramatique est divisé en deux parties. Il y a le palais de Créon situé coté cour, c’est de là qu’apparaissent Antigone, Ismène, Créon et sa femme Eurydice. La deuxièmepartie de l’espace est coté jardin, elle représente la ville de Thèbes. Les personnages du garde, de Tirésias et d’Antigone prisonnière entre par la porte d’entrée du public. Cet endroit représente aussi celui ou Antigone est mise à mort.
Rapport scène-salle :

Dans cette pièce, le public est assimilé au peuple, le coryphée s’adresse au public, Créon et Antigone également. Ce rapport scène-salleest renforcé par cette idée de mettre un fauteuil réservé aux acteurs dans le public, en effet lorsque le coryphée va s’asseoir dans le public il le fait participer et le rend complice des ses paroles. On a ainsi une ambiance de chœur antique qui est normalement présent dans la pièce de Sophocle.

Le décor :

Le décor est très simpliste, épuré, même dépouillé, il n’appartient à aucune époqueparticulière, on ne peut pas le situer dans le temps même si la couleur blanche rappelle le marbre des palais antiques. Seuls quelques siéges et une table agrémentent la scène et les murs sont tout simplement peints en noir et donnent une unité à l’ensemble. On se croirait dans une sorte de tribunal, comme si c’était le jugement d’Antigone en réponse à ses actes. Ce choix de décor permet de faireabstraction de ce qui le compose pour se concentrer sur le jeu des acteurs et sur le texte.

Les accessoires :

Comme tout ce qui compose la mise en scène de cette pièce, les accessoires sont très simples et peu nombreux. Le premier à apparaître est une lettre, c’est l’édit que Créon a écrit pour interdire une sépulture à Polynice. Je pense que le metteur en scène a voulu matérialiser cet...
tracking img