Compte-rendu de art du langage et linguistique de léo spitzer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1398 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Léo Spizer est né à Vienne comme Erich Auerbach, professeur à l’université.
Études de style est un recueil d’articles représentatifs de l’ensemble de ses recherches dans le domaine de la littérature française. Il est considéré comme un des fondateurs de la stylistique moderne. C’est un authentique romaniste, philologue soucieux de l’étude des « leçons » d’un texte, de ses particularitésétymologiques et sémantiques, s’intéressant aux particularités des langues nationales.
Avant de réellement exposer ses diverses études, dans Études de style, Léo Spitzer expose sa méthode dans son premier chapitre nommé « Art du langage » .Pour introduire son étude, Léo Spitzer explique que son but premier est de rapprocher la discipline de la linguistique à celle de l’histoire littéraire. Pour cela,il fait de sa préface, un texte décrivant son expérience personnelle qui l’a mené de la linguistique à l’histoire littéraire. Il choisit donc de construire sa préface sur un mode autobiographique car il estime que sa démarche ne diffère pas beaucoup d’un savant d’aujourd’hui . C’est donc son expérience personnelle qui déterminera la méthode qu’il a mis en place. Voici donc la présentation decette expérience.
A Vienne, il suivit une formation de langues anciennes, étudia la philologie française avec une image juvénile de la littérature française qui n’est symbolisée que par la sensualité, la réflexion, la vitalité, la discipline, la sentimentalité et l’esprit critique. Lors de ses cours dispensés par Meyer-Lübke, aucune vision du peuple français ni de la spécificité du langage françaisn’est mise en avant, seulement son évolution. Il apprenait par exemple comment le « a » latin s’est transformé en « e » français. Spitzer remarque que ce genre d’évolution a été subit par bien d’autres langues modernes, et donc se demande où est la franceité du langage. Dans la façon d’étudier de Meyer-Lübke, il y a un système de comparaison des autres langues romanes, il est donc impossibled’observer un phénomène pour lui-même. Spitzer pense que cette technique de comparaison entre les langues met de l’ombre à l’Homme français tout en parlant de sa langue. Ici, les français, c’est-à-dire la population française se sépare complètement de leur langage c’est donc une étude de toutes les évolutions à la suite et sans lien, sans signification. Il apprit l’étymologie et comprit que cettediscipline introduisait une signification là où il n’y en avait pas. L’étymologie d’un mot a une signification identique que celle d’une phrase ou d’un poème et devient bien plus qu’une simple succession de mots ou de sonorités. Il suivit également les cours de Philipp-August Becker qui lui offrirent l’apprentissage d’analyses de textes plus vivantes, qui examinent le contenu comme les dates, lesdonnées historiques ou tout ce qui est associé à l’œuvre elle-même .
Pour synthétiser la formation de Spitzer, on peut dire qu’il découvrit la linguistique avec Meyer-Lübke et la littérature avec Becker. C’est cette séparation des disciplines, cette distinction entre la littérature et la linguistique qui perd, selon Spitzer, son objet de vue qui est l’Homme. On comprend alors pourquoi Spitzer eu pourobjectif de comprendre ce qui faisait des œuvres de Molière, par exemple, des œuvres d’art ou pour quelles raisons apparaissaient telles ou telles expressions en France à un moment précis. C’est pourquoi, il chercha ensuite à s’approprier la philologie romane et il comprit qu’il avait appris à traiter des faits.
Spitzer explique que le langage n’est pas un agglomérat sans signification de chosesinertes, un matériel verbal ni des habitudes de paroles automatisées. Pour l’histoire des mots, la création linguistique est toujours significative et consciente. Chaque mot a sa propre histoire dans un climat culturel, un style linguistique, l’histoire d’un mot reflète l’histoire d’un peuple. Dans chaque histoire, il est possible de diagnostiquer culturellement et psychologiquement un...
tracking img