Compte rendu de presse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (420 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte rendu de presse

J’ai choisi un article s’intitulant « Dis-moi où tu habites… » de Denis Clerc parut en avril 2011 dans Alternatives Economiques et qui concerne le thème « Régulation etcohésion sociale »

C’est un article expliquant les difficultés de trouver un emploi quand on réside en ZUS (Zones Urbaines Sensibles) Les jeunes sortant des écoles se situant dans ces « zones » mêmes’ils ont le même diplôme que les autres, ont plus de mal a trouver un emploi.
Mais ce phénomène n’est pas nouveau : en effet en 2004, parmi les jeunes vivant dans ces « zones », 24% étaient au chômage 3ans après leur arrivée sur le marché du travail soit une fréquence deux fois plus grande que ceux vivant hors de ces « zones »
Mais on ne peut pas parler de stigmatisation car ces résultats peuventrefléter un bas niveau de formation majoritaire pour ces jeunes vivant en ZUS : 33% n’ont pas de diplômes quand ils entrent sur le marché du travail contre 14% des jeunes d’autres quartiers.
Selondeux économistes lauréats (Michael Spence et Edmund Phelps), cette « absence » de diplôme signifie pour les employeurs que les jeunes pourraient ne pas bien travailler dans l’emploi : ces jeunesseraient donc mis à l’écart seulement parce qu’ils n’ont aucun diplôme et non pas parce qu’ils résident en ZUS.
Mais c’est seulement une partie de l’explication de ce « sur-chômage » : en effet selon uneétude du Céreq, il existe bien un effet « quartier » qui engendreraient plus de difficultés au niveau de l’emploi, pour les jeunes ayant un diplôme comme pour ceux qui n’en ont pas.
Cettediscrimination liée au territoire concerne aussi les jeunes hommes diplômés du supérieur issu des ZUS car c’est souvent dans le secteur industriel qu’ils font leurs études, or, il y a moins d’emplois à dispositiondans ce domaine.
On pourrait aussi croire, que si ces jeunes ont des parents immigrants, cela poserait un inconvénient de plus. Mais c’est en fait tout le contraire : les employeurs sont plus...
tracking img