COMPTE RENDU EN ANGLAIS

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4048 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Bureaux ouverts et fermés

D'après Kate Hypern, le design du lieu de travail est la clé pour la réussite et le bien être au travail . Certaines personnes préfèrent travailler dans des bureaux décloisonnés, et donc vivants (avec plus d'ambiance) et d'autres préfèrent plutôt travailler dans des bueaux isolés.

Pour le moment, ce n'est pas un problème pour les demandeurs d'emplois, mais celapourait le devenir par la suite, selon un grand nombre de psychologue du travail.

Effectivement, les bureaux décloisonnés sont les lieux de travail les plus sociables, et c'est devenu une force pour un grand nombre de travailleurs administratifs, et les patrons sont heureux de pouvoir se confronter à ceci. C'est pour cela que que de plus en plus de compagnies utilisent ces bureaux à leursavantages.

Aujourd'hui, les entreprises construisent de plus grands bureaux, moins isolés, avec une zone de dialogue (ce qui permet aux salariés de discuter, et d'avoir un contact humain), et par conséquent, le personnel est plus motivé, explique Elieen Hills, psychologue du travail.

En ayant des bureaux ouverts, les salariés peuvent partager au mieux leurs idées, et plus régulièrement.

Pourles avocats, par exemple, les bureaux décloisonnés sont un plus pour la communication, ils utilisent le terme de "ma porte est toujours ouverte", ils sont toujours à l'écoute les uns des autres.

Cependant, d'après la psychologue du travail, Bridget Hogg, ce système ne plait pas forcément à tout le monde. Certains ce sentent instables, car ils n'ont pas leur propre territoire, ce qui les rendmoins productifs.

Bureaux ouverts et fermés

D'après Kate Hypern, le design du lieu de travail est la clé pour la réussite et le bien être au travail . Certaines personnes préfèrent travailler dans des bureaux décloisonnés, et donc vivants (avec plus d'ambiance) et d'autres préfèrent plutôt travailler dans des bueaux isolés.

Pour le moment, ce n'est pas un problème pour les demandeursd'emplois, mais cela pourait le devenir par la suite, selon un grand nombre de psychologue du travail.

Effectivement, les bureaux décloisonnés sont les lieux de travail les plus sociables, et c'est devenu une force pour un grand nombre de travailleurs administratifs, et les patrons sont heureux de pouvoir se confronter à ceci. C'est pour cela que que de plus en plus de compagnies utilisent cesbureaux à leurs avantages.

Aujourd'hui, les entreprises construisent de plus grands bureaux, moins isolés, avec une zone de dialogue (ce qui permet aux salariés de discuter, et d'avoir un contact humain), et par conséquent, le personnel est plus motivé, explique Elieen Hills, psychologue du travail.

En ayant des bureaux ouverts, les salariés peuvent partager au mieux leurs idées, et plusrégulièrement.

Pour les avocats, par exemple, les bureaux décloisonnés sont un plus pour la communication, ils utilisent le terme de "ma porte est toujours ouverte", ils sont toujours à l'écoute les uns des autres.

Cependant, d'après la psychologue du travail, Bridget Hogg, ce système ne plait pas forcément à tout le monde. Certains ce sentent instables, car ils n'ont pas leur propre territoire, cequi les rend moins productifs.


Bureaux ouverts et fermés

D'après Kate Hypern, le design du lieu de travail est la clé pour la réussite et le bien être au travail . Certaines personnes préfèrent travailler dans des bureaux décloisonnés, et donc vivants (avec plus d'ambiance) et d'autres préfèrent plutôt travailler dans des bueaux isolés.

Pour le moment, ce n'est pas un problème pour lesdemandeurs d'emplois, mais cela pourait le devenir par la suite, selon un grand nombre de psychologue du travail.

Effectivement, les bureaux décloisonnés sont les lieux de travail les plus sociables, et c'est devenu une force pour un grand nombre de travailleurs administratifs, et les patrons sont heureux de pouvoir se confronter à ceci. C'est pour cela que que de plus en plus de...