Compte rendu g20

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (653 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte rendu du G20

Ce week end du 13 au 15 novembre 2010 a eu lieu le congrés du G20 à Séoul (Corée du sud).
Les échanges entre les représentants des dirigeants se sont faits de plus en plusacrimonieux et les critiques de moins en moins voilées, alors que la Chine affiche une croissance et un excédent commercial insolents et que les Etats-Unis peinent à renouer avec une croissance créatriced'emplois.

Les Etats-Unis sont au centre des critiques, depuis l'injection par la Réserve fédérale américaine, la semaine dernière, de 600 milliards de dollars de liquidités pour relancerl'économie. Mais cette mesure provoque aussi un affaiblissement du billet vert, au vif mécontentement des partenaires commerciaux des Etats-Unis. Les représentants des ministères des finances, réunis mardipuis mercredi, ne sont toujours pas parvenus à se mettre d'accord sur les sujets clé des devises et des déséquilibres des comptes courants, a indiqué jeudi matin le porte-parole du comité présidentielsud-coréen du G20, Kim Yoon-kyung.

Répondant aux critiques, le président Barack Obama, arrivé à Séoul mercredi soir, a souligné dans une lettre à ses homologues du G20 qu'une économie américainevigoureuse était "la plus importante contribution que les Etats-Unis peuvent faire à la reprise mondiale".

Les Etats-Unis n'affaibliront jamais le dollar délibérément pour soutenir la croissance deleur économie, a affirmé jeudi le secrétaire au Trésor,Timothy Geithner. "Les Etats-Unis ne feront jamais cela", a dit Geithner dans une interview à la chaîne CNBC, en réponse aux propos de l'ancienprésident de la Réserve fédérale Alan Greenspan, qui a suggéré que Washington menait une politique du dollar faible. "Nous ne chercherons jamais à affaiblir notre monnaie pour obtenir un avantagecompétititif ou faire croître notre économie", a ajouté Geithner.

Pékin, appelé à nouveau par le président américain à dynamiser sa demande intérieure pour alimenter sa croissance, a écarté les...
tracking img