Compte-rendu "histoire d'amour"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1695 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En ce mardi 20 janvier 2009 nous avons eu la chance d’aller voir Histoire d’Amour de monsieur Jean-Luc Lagarce. L’année dernière nous avons pu assister à l’une des pièces de cet auteur: c’était à l’occasion de Juste la fin du Monde. Jean-Luc Lagarce (1957-1995) est un homme de théâtre : comédien amateur, metteur en scène, directeur de troupe et écrivain dramatique. C'est aujourd'hui l'auteurcontemporain le plus joué en France, et globalement l'auteur le plus joué après Shakespeare et Molière, mais avant Racine et Tchekhov. La simplicité de ses mots, la profondeur de sa pensée et l'originalité de sa syntaxe font de lui un écrivain classique contemporain. Ses textes font l'objet de multiples traductions et sont joués dans de nombreux pays. La pièce Histoire d’Amour fut mise en scène parmonsieur Matthieu Roy : Formé entre 2000 et 2004 à l’Institut d’Etudes Théâtrales de Paris III (niveau Maîtrise), il suit les ateliers de jeu et de mise en scène dirigés par Eloi Recoing. Il travaille également avec Jacques David et Jean-Pierre Garnier. Il réalise sa première mise en scène en 2001, Le chat botté ou le maître chat, une création contemporaine d’après le conte de Charles Perrault.
En2002, il crée sa compagnie Le Théâtre des Cendres en région Poitou-Charentes et met en scène Amphitryon de Kleist avec Sébastien Pouderoux (élève comédien du groupe XXXVI).
Soutenu par le Centre Dramatique Poitou-Charentes dirigé par Claire Lasne, il est lauréat du Projet Jeunes Talents de la Région Poitou-Charentes.
La pièce était extrêmement courte, une heure, si bien que nous nous sommestous demandés si c’était vraiment fini, et dès les premiers instants, la pièce m’a charmé, tout simplement.

La première chose qu’il faut savoir pour comprendre la pièce c’est qu’elle fait partie d’un dyptique. Elle fut précédée de la pièce L’Amour Conjugal, que nous n’avons pas eu la chance de voir. Cette pièce fut tiré du roman de monsieur Alberto Moravia. Alberto Moravia, pseudonyme d’AlbertoPincherle, né le 22 novembre 1907 à Rome et mort le 26 septembre 1990 à Rome, est un écrivain italien. Il écrit à vingt ans son premier roman, Les Indifférents, dans le sanatorium de Brixen, au nord de l'Italie. Il s'agit d'un roman existentialiste avant la lettre qui restera la référence idéologique et littéraire la plus marquante de l'œuvre de Moravia. Alberto Moravia fut notamment l'époux d'ElsaMorante, et partagea également sa vie avec Dacia Maraini, toutes deux écrivains italiens reconnus.
La pièce Histoire d’Amour, de Jean-Luc Lagarce, est la conclusion de cette autre pièce tiré du roman de Alberto Moravia. Le metteur en scène, Matthieu Roy, a pris la même équipe technique et les mêmes, comédiens afin de rendre ce dyptique logique, bien que composé de textes différentes.
Lesintrigues sont en effet pratiquement similaires : l’histoire d’un homme déjà engagé avec une femme, qui tomba amoureuse d’un autre homme. L’absence de noms pour les personnages facilitait cette suite et ces échos des deux pièces. L’histoire de deux hommes et d’une femme, simplement.
La majorité de la pièce présente le premier homme qui nous explique sa tentative d’écrire cette histoire d’amour, mais lafemme et le deuxième homme interviennent ensuite, pour confirmer ou rendre encore plus flous sa narration. A la fin, il s’en va, et c’est le deuxième homme et la femme qui prennent possession du plateau.

Le premier homme restait durant la quasi-totalité de la pièce dans son appartement (non séparé du reste du plateau par des murs, un espace à la fois fermé et ouvert). Il n’en sort qu’à la fin.Les deux autres personnages eux restaient en dehors et parcouraient le reste du plateau. Le seul moment ou nous les voyons entrer dans l’appartement est à la fin de la pièce. Ils récitaient leurs textes, mais de manière étrange, nous avions d’avantage l’impression que c’était le premier homme qui mandaient les deux autres personnages et que c’est grâce à lui qu’ils pouvaient s’exprimer....
tracking img