Compte-rendu sur les drogues

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2451 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPTE-RENDU DE LA REUNION SUR LES STUPEFIANTS
- le 20 Juin 2000 –

Aujourd'hui, nous savons que toutes les "drogues" ou "substances psychoactives" agissent sur le cerveau selon les mêmes modalités, qu'il s'agisse de drogues illicites, d'alcool, de tabac, ou de médicaments. Nous savons aussi que les pratiques de consommation de ces drogues se sont profondément transformées, notamment chez lesjeunes : banalisation du cannabis, augmentation des états d'ivresse répétés, maintien de la consommation de tabac à un niveau élevé, arrivée massive des drogues de synthèse, prise de conscience du phénomène du dopage, recours de plus en plus fréquent aux médicaments, et surtout association régulière de plusieurs produits licites ou illicites consommés en même temps ou successivement.
Les droguesmodifient l'activité mentale, les sensations, le comportement. Leur usage expose à des risques et des dangers pour la santé, et peut entraîner des conséquences sociales dans la vie quotidienne; leur usage peut en outre engendrer une dépendance.

I – LES PRINCIPAUX PRODUITS, EFFETS ET DANGERS

A- LE CANNABIS

C'est en général le premier contact des toxicos. Il provoque un effet euphoriquesemblable à une ivresse alcoolique, une sociabilité accrue. Les jeunes se sentent plus proches des gens et ont une perception différente des événements : perte des notions de l'espace et du temps, légère somnolence (dangereux en voiture).
Le "joint" de cannabis est le premier produit illicite consommé dans notre société, au point qu'on ne sait plus si le cannabis est légal ou pas et quels en sontles réels dangers.
La coordination physique au niveau cérébral s'en ressentira si la consommation est régulière :
 activité diminuée, perte de la mémoire et de l'acuité visuelle, capacité respiratoire réduite, perte de défense immunitaire, reproduction sexuelle diminuée…
Chez certaines personnes plus fragiles, le cannabis peut déclencher des hallucinations ou des modifications de perception etde prise de conscience d'elles-mêmes : dédoublement de la personnalité, sentiment de persécution. Ces effets peuvent se traduire par une forte anxiété. L'usage répété et l'abus de cannabis entraînent une dépendance psychique moyenne à forte selon les individus.
On peut détecter la prise de cannabis dans les urines un ou deux jours après.
On peut le trouver sous trois formes : l'herbe (feuilles,tiges et sommités fleuries, simplement séchées. Se fume généralement mélangée à du tabac, roulée en cigarette souvent de forme conique : joint, pétard, stick…), le haschich (résine de la plante : se présente sous la forme de plaques compressées, barrettes de couleur verte, brune ou jaune selon les régions de production et se fume généralement mélangé au tabac : "le joint") et l'huile (préparationplus concentrée en principe actif, consommée généralement au moyen d'une pipe. Son usage est actuellement peu répandu.)
La résine de cannabis a un effet plus fort car elle contient 5 à 8% de cannabis alors que l'herbe n'en contient que 1 à 2%. Elle a un effet au bout de 15 mn et dure 2 ou 3 heures.
Une barre de cannabis = 4 grammes = 100F
Une demi-barrette = 2 grammes = 50F
Avec une barre,ils font 6 à 7 joints et tiennent environ une semaine.
Un toxico a gagné s'il vend suffisamment pour lui permettre de consommer à l'œil. Son objectif est d'accrocher les autres : cela commence par le cadeau, la deuxième fois c'est gratos, la troisième fois c'est " donne 20F " etc…
De plus, le mimétisme est de mode : on fait comme le copain.


B- L'HEROINE

C'est un dérivé de la morphine(culture du pavot). Pour être consommer, on la coupe avec du lactose ou du talc. Pure, lorsqu'elle sort du labo, elle est à 90%; ce qui provoquerait un arrêt cardiaque dû à un rejet du cœur (overdose). Elle se présente sous la forme d'une poudre blanche. Elle est la plupart du temps injectée en intraveineuse, après dilution et chauffage. Les pratiques d'injection sont en baisse. Avant l'époque du...
tracking img