Compte rendu ville arles architectures

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1211 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte rendu
Arles
Le matin, arrivé à Arle (dépatement des bouches du rhône , 13 ) vers 12 h . Arles , ville construite par les phéniciens tout comme marseille , puis à partir du VI e siècle avant notre ère, elle fut sous la coupe territoriale greque . Devenue Gallo-Romaine en -46, elle garde de cette époque les précimices du passé et par eux se transmet la grandeur des monuments d'époquelatine , que nous verrons en détails . Peu aprés notre arrivé nous nous installions dans un parc pour déjeuner . Dans ce parc ce trouver une fontaine avec au centre une étrange statue blanche à laquelle ont pourrait attribuer la représentation d'une femme et d'un enfant . Enfin aprés un frugale repas nous nous dirigions vers l'église sainte-trophime ; Construite au douzieme siecle , car ce siecle futun siecle de prospéritée et d'abondance pour la ville d'Arles . Elle est bâtie sur l'emplacement d'une basilique initiale du 5eme siecle appelée Saint-Étienne . Saint-Étienne perd alors ce vocable et s'appelle l'église saint trophine en hommage au légendair éveque de la cité qui en fut le prédicateur . Le somptueux portail évoque un arc de triomphe ; il comprend divers éléments décoratifs :pilastres cannelés, chapiteaux à feuilles d'acanthe, frises de grecques, frises de feuilles d'acanthe,bas-reliefs ornés de rinceaux . On y voit de nombreuses scènes du Jugement Dernier, décrit par Jean dans ces allucinations douteuses apellées “apocalypse” . Le tympan représente un tétramorphe ( fait l'emblème aux quatre évangélistes : le lion pour Marc, le taureau pour Luc, l'homme pour Matthieu etl'aigle pour Jean . Il est également représenter les douze apôtres dans les frises . La figure du mal est avatarisée sous la forme de fauves . Le portail reprend également des scéne de la bible . Ont peut voir des bas reliefs évoquant les enferds ( on voit des hommes attachés brulés par des flemmes )

les ames pures recueillies par Abraham, Isaac et Jacob. Une fois à l'interieur on se rend compte dela hauteur de l'édifice et de sa profondeur et l'on comprend qu'un tel lieu put inspirer la foie . On notta également le raccourcicement des “bas-cotés” de l'église . J'entend par bas cotés ceci :

bas coté

bas coté

On put également observer danc cette église d'imposantes tapisseries en tissu représentants la vierge marie . Ensuite nous rendîmes à l’Amphithéâtre , un des monuments romainpar exellence . Celui d'Arles fut construit au Ier siècle de notre ère. Il comportait à l’origine 3 étages, mais seulement 2 sont encore présents. Lors des jeux fréquemment organisés, plus de 20 000 personnes pouvaient assister aux représentations ! Plus tard , au moyen age une mini ville forteresse se contruisie tout autour comportant près de 200 habitations et pas moins de deux chapelles .Elles sont encore aujourd'huit utilisées pour les jeux tel que la corrida et autre jeux boucherie divers et variés . Nous continuâmes pour visiter l’antique théâtre Romain. Il fut construit juste après le début de la colonisation romaine , au Ier siècle avant J.C. D’un diamètre d’une centaine de mètres, il pouvait accueillir près de 10 000 spectateurs sur 33 rangés de gradins. C’est dans ce théâtreque l’on découvrit la célébre Vénus d’Arles, aujourd’hui conservée au Louvre. Il servit de carrière de pierres durant le Moyen-âge, ce qui explique son piètre état de conservation. Aujourd’hui, des pièces sont encore représentées en son enceinte.

Nous prîmes le chemin vers le Forum, place centrale de la cité Romaine, construite au croisement des deux axes principaux, le Cardo et le Decumanus.Celui-ci était le cœur de la vie civique comme religieuse, car les citoyens se rendaient toujours ici à cause des nombreux temples et étals présents. Une part importante de la vie politique était également jouée sur le Forum, notamment grâce aux orateurs qui y haranguaient les foules, et certains bâtiments politiques y étaient construits. Celui d’Arles a néanmoins une étonnante particularité: le...
tracking img