Compte-rendu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (564 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte-rendu du spectacle Lou Simons
Le spectacle étais prévue pour 3h de l’après-midi, comme j’étais en retard j’ai du me faufiler en douce par la porte d’entrée du théâtre du milieu du cégepL’assomption au 2em étage de celui-ci. Heureusement l’artiste, Lou Simmons, n’avait pas commencé a donner son «Show». L’éclairage étais très tamiser, seulement 2 petite lumières éclairaient la salle,suffisamment éclairée pour que la pianiste puisse jouer. Comme nous étions proche de Lou, que son piano était brancher sur 2 amplificateurs de sons asses imposant et que nous étions dans un théâtre le sonne pouvait qu’être claire et très net. L’auditoire était tout simplement des collèges de ma classe de Musique Afro-Américaine, donc tous des jeunes de aux alentours des 20 ans. Je dis 20 ans, mais moij’ai simplement 17 ans et je crois qu’une personne de la classe à 23-24 ans, par contre, l’auditoire que peux atteindre Lou est un petit peu plus large. Selon moi, Cette artiste peux bien sureattirer de tout les types d’âges, mais il faut bien sure aimer le blues. A première vue, Lou à l’aire d’une personne dont tout le monde a fait connaissances un jour, une personne qui a bien des secrets àpartager, une histoire a raconté, et celle-ci c’est la musique, le blues. Ce qui nous met dans une atmosphère de calme et de sérénité.
Lou est selon moi et selon plusieurs j’ai l’impression, uneartistes bourrée de talents, ces solos improviser étaient parfait et ne brisaient en aucun cas le rythme des chansons, de son cru ou de ceux auxquelles elle y rajoutait sa touche personnelle. Ellecommence son spectacle en disant : « Quand tu joue du blues, il faut que tu joue du boggie.» et par sur cette phrase avec la chanson intitulé train. Elle nous joue des morceaux tout au long de cetteépatante prestation tels que ; trouble in mind, la maison sous les arbres, Me and bobby Mcgee, Get that motor rolling, No je ne regrette rien (sa propre version avec touche de blues) et plusieurs autres...
tracking img