Compte rendu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1531 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Programmation Neuro-Linguistique* *et son rôle à favoriser la communication
Préparé par:
Khalid HAKIM
Jalal ATIDE
2009-2010
INTRODUCTION
La Programmation Neuro-Linguistique est née dans les années 1970 en « croisant les apports méthodologiques de la cybernétique, de l’informatique, de la linguistique avec, d’une part, les approches communicationnelles issues de l’École dePalo Alto et d’autre part l’apport des sciences cognitives »; ses fondateurs sont R. Bandler et J. Grinder.
L’idée de base est que l’individu se sert du langage pour communiquer et il utilise son cerveau et son corps pour se faire comprendre d’autrui
Définir la PNL, décrire ses présupposés ses fondement et ses objectifs ainsi que les domaines de son application n’est pas une tâche facile. Nousessayerons dans ce travail de mettre l’accent sur les grands traits de ce modèle. Nous aborderons aussi sont apport au domaine de l’entreprise.
Qu’est ce que la PNL?
Bandler la définit comme étant: « l’étude de la structure de l’expérience subjective »
« Elle fournit le mode d’emploi du cerveau »
La PNL étudie les savoir-faire et le savoir être de l'intelligence relationnelle d’unepersonnedouée qui représente alors un modèle de « l’excellence humaine »
La Programmation Neuro-Linguistique est une approche du développement personnel qui propose de parvenir relativement rapidement à des changements personnels dans le sens d'un mieux-être.
Programmation : fait référence à notre inconscient, qui crée et développe depuis notre naissance des comportements, façons depenser, ressentis que nous utilisons en réaction aux événements de la vie;
Neuro : nos comportements reposent sur notre système nerveux. Ce programme est le fruit d’une mémorisation qui se produit à partir de nos perceptions sensorielles et de nos pensées;
Linguistique : le langage que nous employons reflète notre façon de penser. Notre pensée reflète notre expérience dumonde qui nous entoure, en fonction de notre vécu. De ce fait, la linguistique est une représentation de notre perception du monde qui nous entoure.
II-Les présupposés de la PNL
La PNL s’appuie sur un ensemble de présupposés. Il s’agit des croyances qui, éclairent la conception que cette discipline souhaite retenir de l’être humain et de la relation à l’environnement *«La carte n’est pas le territoire qu’elle représente »
Ce présupposé, issu des travaux de korzybski nous rappelle que nous ne connaissons jamais la réalité mais seulement la perception de celle-ci. La représentation que l'on se fait d'une personne n'est pas la personne.
On perçoit l'Autre, le monde avec nos « filtres », nos « croyances », nos « sens ».
L'Autre seprésente à nous avec aussi ses filtres, croyances, ce qu'il a envie de nous montrer, ce qu'il connaît ou pas de lui...
Les filtres sont donc ce qui nous permet d'avoir une représentation personnelle du monde. A savoir que nous sommes bombardé de environs deux milliards d'informations à la seconde. Sur ces deux milliards, seul un nombre compris entre 2 et 7 informations à la secondesont traités par le cerveau, en fonction de notre état interne (par exemple, le fait d'être fatigué nous fait perdre de notre faculté à traiter les informations reçues). Les filtres, issus de nos croyances, nous permettent de faire un tri rapide pour ne prendre sur ces deux milliards d'informations les seules que nous jugeons importantes, à travers notre subconscient.
*«On ne peutpas ne pas communiquer»
L’approche systémique conçoit la communication comme une interaction entre deux individus (ou plus).
La PNL propose de prendre en compte toutes les manières de communiquer qu’elle soit « verbales» ou «non verbales ».
Nous communiquons verbalement et non verbalement, consciemment et inconsciemment et tous ces niveaux exercent une influence sur...
tracking img