Comtabilite analytique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2452 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

L E S C H A R G E S

I – LES CHARGES DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

La charge prise au sens large est un élément d’un coût. Les charges ne sont pas exactement celles enregistrées en comptabilité générale, car il existe :

* Des charges non incorporées : charges réelles, enregistrées en CG, mais qui ne sont pas incluses dans les coûts afin que cesderniers soient pertinents (ex : Charges exceptionnelles, Dotation des frais d'Etablissements);

* Des charges supplétives : charges fictives, non inscrites en CG mais incluses dans les coûts dans un souci de pertinente. (Ex : Rémunération de l’exploitant ou des capitaux).

Charges de la C. Générale - Charges non incorporées + Charges
Supplétives = Charges de la
C. Analytique

II – LESCHARGES DIRECTES ET CHARGES INDIRECTES

Les Charges de la CA sont de 2 catégories :

* Les Charges directes, qui peuvent être affectées directement à un coût bien précis (Ex : Valeur de la matière 1ère);

* Les Charges indirectes, qui ne peuvent être imputées aux divers coûts qu’après traitement (Ex : Eclairage, entretien, énergie, …).

III – LA REPARTITION ET L'IMPUTATION DES CHARGESINDIRECTES

On a ici, deux étapes :
 Le traitement préalable  répartition ;
 L'imputation proprement dite.

Pour la répartition, plusieurs façons existent. Il faut savoir que les coûts seront différents selon la méthode choisie (au prorata des coûts unitaires, de la quantité de la matière utilisée, nombre d'heures de main d'œuvre, …).

IV - LES CENTRES D’ANALYSE

A – NATURE ETTYPOLOGIE DES CENTRES D'ANALYSE

Un centre d'analyse est une division de l'entreprise, qui peut être :
* réelle (ex : Centre atelier 1 , Centre peinture, …) ;
* fictive (ex : Centre administration, ..)
Un centre d'analyse est :

* Soit opérationnel – on dit aussi : Centre de travail – s'il est lié à l'activité de l'entreprise (ex : Centre d'approvisionnement ) ;

* Soit de structure – ondit aussi : Centre de frais – s'il est peu lié à l'activité de l'entreprise ( ex : Centre de gestion du personnel ).

Un centre opérationnel est soit auxiliaire, son montant est transféré dans les centres principaux; soit principal, son montant est imputable aux divers coûts.

B - REPARTITION DES CHARGES INDIRECTES DANS LES CENTRES D’ANALYSE

Cette répartition se fait sous la formed’un tableau appelé tableau de répartition des charges indirectes.

Elle s’opère en 2 étapes :

 Répartition primaire : Les Charges indirectes sont réparties (grâce à des clés de répartition ex. % le plus souvent ) entre tous les centres d'analyse concernés par ces charges. On obtient les totaux primaires ;

 Répartition secondaire : Les totaux des centres auxiliaires sont répartis grâce àd’autres clés dans les centres principaux. On obtient les totaux secondaires ou totaux définitifs des centres principaux.

C - LES PRESTATIONS RECIPROQUES

Souvent lors de la répartition secondaire, des prestations croisées entre 2 ou plusieurs centres auxiliaires.

Ex : Energie va donner 10% de sa voleur au centre Entretien
Entretien va donner 20% de sa valeur au centre Energie.Les 10% d’Eg. sont calculés sur son total définitif après qu’il ait reçu 20% d’Ent.
Les 20% d’Ent sont calculés sur son total définitif après qu’il ait reçu 10% d’Eg.

Totaux provisoires Energie
a Entretien
b
Ce qui s'écrit Energie
a Entretien
b
+ Prestation
(reçue) Reçu
d'entretien Reçu d'énergie + 5 % de B + 10 % de A
= Totaux définitifs A B = A = B

Et on a le systèmeEg : A = a + 20% B d'où l'on peut tirer aisément
Emt : B = b + 10% A A et B

V- LA MESURE DE L’ACTIVITE DES CENTRES ET L’IMPUTATION DES CHORGES, INDIRECTES AUX COUTS

A - CENTRES OPERATIONNELS (OU CENTRES DE TRAVAIL)

L’activité d’un centre opérationnel est mesurée par une unité appelée...
tracking img