Comunication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (756 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La situation étudiée se déroule dans un service de soins de suite et de réadaptation. Il s'agit de la prise en charge d'un patient douloureux traité par morphinique (aktiskenan)
la patiente , quej'appellerai madame G, fesait partie des patients que j'avais à charge. C'est une femme âgée de 78 ans qui est entré à l'hôpital pour déficit sensitif moteur et impotence fonctionnelle sur canallombaire étroit.

Lors du premier jour de stage je suis l'infirmière afin de me familiariser avec les patients et leur expliquer que je les prendrais en charge durant les semaines à venir.
Ensuite jecommence à prendre connaissance des dossiers infirmier de mes patients avec l'infirmière et elle m'explique rapidement quelles sont les pathologies de mes patients pourquoi chaque patient à telmédicament.
Nous arrivons sur le cas de madame G et ma tutrice m'explique que la patiente et sous actiskenan 80mg par jour depuis longtemps que c'est une patiente très douloureuse, il faut qu'elle ait sesmédicament à heures fixes (6H 12H 18H 24H )et pour cela il faut remplir un formulaire spécifique à chaque fois que je lui donne ses actiskenan. Comme la gestion de la douleur fait partie de mes objectifl'infirmière me dit que ca sera un cas intéressant pour moi.

Le lendemain je fait le tour des patients j'administre les médicaments je prends les constantes et je demande qu'elle est la douleurressentie aujourd'hui avec l'échelle de la douleur.
Arrivé a madame G je lui demande sur une échelle de 1 à 10 ou est ce qu'elle situe sa douleur elle me répond à 8 voir 9. cependant j'étais intrigué parsa réponse parce que déjà quand je suis arrivé dans la chambre elle dormait très bien ,sur son visage il n'y avait aucun signe de crispation ou de douleur quand j'ai pris sa tension elle n'était pasélevé et dans sa façons de parler je ne ressentait pas de nervosité du a une douleur extrême. Je m'exécute.

Tous les jours c'est la même chose pas de signe de douleur mais la patiente réclame...
tracking img