Conatus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1781 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Désir
Un article de Somme spinoziste.
Le désir (_cupiditas_) est l'affect humain le plus fondamental. C'est le conatus en tant qu'il se rapporte à la fois au corps et au mental, accompagné de conscience de soi[1]. "Le désir, c'est l'appétit avec conscience de soi". Le désir fondamental d'exister relève aussi bien de l'affirmation physique de soi que mentale. Ainsi le cupide désireral'argent aussi bien comme façon d'être plus fort physiquement que mentalement ; physiquement parce que l'argent permet d'acheter à manger, de quoi se soigner etc. ; mentalement parce qu'il permet du point de vue de son imagination une plus grande confiance en soi.
Il importe de voir que le désir n'est pas d'abord un manque mais l'affirmation d'une puissance d'exister et d'être affecté. Seul un êtrequi existe peut désirer persévérer dans son être, il n'est pas nécessaire de manquer de l'existence pour pouvoir désirer sa conservation aussi bien que l'augmentation de sa puissance, au contraire. De même le cupide n'a pas besoin de manquer d'argent pour pouvoir en désirer. Être cupide, c'est avant tout s'imaginer que sa nature fondamentale est de parvenir à posséder de l'argent. Il s'ensuit que lecupide désire conserver cet état aussi bien qu'en augmenter la puissance en tant que cet état et cette augmentation se rapportent à l'idée qu'il a de lui-même.
Le désir (ou appétit) est l'essence de l'homme en tant que mode singulier et actuel de la substance, l'appétit ou le désir plutôt que la raison ou le langage car s'il ne s'efforçait pas de persévérer dans l'être tout en en ayantconscience, aucun homme ne pourrait faire quoique ce soit d'autre. Tous les autres affects découlent du désir et sans désirer raisonner, parler ou bien vivre, il n'y a ni raison, ni parole, ni éthique. (cf. E3P9, scolie et E4P21).
Il s'ensuit que nous jugeons qu'une chose est bonne parce que nous la désirons. Ce n'est pas parce que nous la jugeons bonne que nous la désirons (cf. aussi E4P19. Maiscette relativité générale des valeurs au désir humain ne signifie pas que toutes soient également adéquates pour le satisfaire. Entre celui qui comprend rationnellement son propre désir et en tire des valeurs pour guider son action et celui qui ne fait qu'obéir aveuglément à ses impulsions quand il juge et agit, il y a une différence de puissance non négligeable (cf. E4P23 et E4P24). {draw:rect}↑ Cf. scolie de E3P9 Conatus
Un article de Somme spinoziste.
Le conatus est un terme latin habituellement rendu par "effort", que nous pouvons comprendre comme exercice de la force d'exister d'un être (d'une essence singulière, possédant une nature propre). C'est chez Spinoza l'affect fondamental : "l'effort" d'exister, autrement dit de persévérer dans l'être constitue l'essence intimede chaque chose : E3P7. Voir aussi le désir.
{text:bookmark-start} {text:bookmark-end} Une autre traduction possible serait "élan" mais ce mot suggère la présence d'une finalité externe, ce qui n'est pas le cas chez Spinoza. Le mot "effort" en français suggère quant à lui l'idée d'une peine à surmonter une difficulté qui n'est pas forcément présente dans le concept de conatus. Mais en étantattentif à l'étymologie ex-fortis, on trouve un sens proche de ce que Spinoza désigne : une force qui se tire de soi, l'exercice de la puissance d'exister (_vim existendi_) comme expression modale de la puissance d'exister de la substance : E3P6.
Dans ses Principes de la philosophie (3, 56), Descartes écrit : "Lorsque je dis que ces petites boules qui composent le second élément [du mondevisible] font quelque effort, ou bien qu'elles ont de l'_inclination_ à s'éloigner des centres autour desquels elles tournent, il ne faut pas penser que pour autant je leur prête une pensée d'où procède ce conatus ; mais seulement qu'elles sont situées de telle sorte et tellement incitées au mouvement, qu'effectivement elles iraient dans cette direction, si elles n'en étaient empêchées par aucune autre...
tracking img