Conclusion d'un tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (287 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Notre exposé nous a donc permis d'avoir une connaissance encore plus précise de l'oeuvre. En effet nous nous sommes penchés sur l'une des facettes les plusintéressante du roman. Ainsi après avoir fait une étude approfondie des différentes classes sociales présentes dans le roman, nous avons pu dégager deuxvisions différentes du monde. Pour cela nous avons tout d'abord étudier la classe bourgeoise, puis dans une seconde partie nous avons vu les moeurs de province etla critique de cette bourgeoisie, puis dans une troisième partie nous avons observer les différentes autres classes sociales présentes dans le roman et enfinnous avons pu dégager une vision réaliste et une vision péssimiste de l'oeuvre.
Ainsi pour Flaubert, plus que le réel, c'est le vrai qu'il affronte, l'idée dela représentation du vrai. Le réaliste est un rabat-joie, de la trempe d'un Homais; or, Flaubert veutmettre en scène la lutte de deux mondes antagonistes: laréalité et le rêve. En effet c'est bel et bien à cause de ses rêves qu'Emma finit par céder à la mort, incapable de se résigner au fait qu'elle ne puisseappartenir au monde féerique qu'elle a découvert dans les livres romanesques.
Flaubert a répété mainte fois qu'il n'y avait dans Madame Bovary rien de sessentiments et rien de son existence, que la personnalité de l'auteur en était complétement absente. Il disait, je cite: "c'est un de mes principes qu'il ne fautpas s'écrire. L'artiste doit être dans son oeuvre comme Dieu dans la création, invisible et tout-puissant; qu'on le sente partout mais qu'on le le voie pas."
tracking img