Concurrence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1213 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La concentration 

I/ La concentration 

1. Définition

La concentration est au sens large l’ensemble d’un processus économique et financier qui se caractérise par la diminution du nombre d’entreprises pour un marché donné et qui peut engendrer la création d’un monopole. Celle-ci peut se faire par l’élimination de la concurrence ou par une extension sectorielle et géographiquedes activités et des débouchés des entreprises.
Il existe la concentration horizontale et verticale.

a. La concentration horizontale

Tout d’abord, l’élimination concurrentielle est une concentration horizontale. C’est le regroupement d’entreprises fabriquant le même produit (appelé aussi fusion-acquisition horizontale, par exemple PSA, Peugoet-Citroen), recherchant des économiesd’échelles pour abaisser les couts de production et recherchant aussi l’augmentation du pouvoir de négociation face aux clients et aux fournisseurs. Le stade final de la concentration vertical est le monopole.

b. La concentration verticale

Puis, il y a la concentration verticale (intégration) qui est un groupement d’entreprises situées à différents stades du processus de production(appelé aussi fusion-acquisition verticale). Son objectif est d’une part la réduction des couts par suppression des marges bénéficiaires des stades intermédiaires entre la matière première et le produit fini et, d’autre part, d’assurer la sécurité des approvisionnements (intégration ascendante) ou des débouchés (intégration descendante).

Ces deux types d’acquisitions cherchent à éliminer laconcurrence par des moyens techniques, mais il est aussi possible de le faire par des moyens financiers.

2. Les causes de la concentration

En effet, on parle de concentration conglomérale (appelé aussi fusion-acquisition conglomérale) lorsqu’il s’agit d’un regroupement d’entreprise dont les productions sont situées dans des branches d’activités différentes et non complémentairesaussi bien techniquement que géographiquement. L’objet est financier. Il s’agit d’améliorer la rentabilité des capitaux (exp de la fusion de Moët Hennessy et Louise Vuitton en 1987).

La concentration conglomérale financière est la réunion d’entreprises qui se placent directement ou indirectement sous une direction financière commune qui est soit une banque contrôlant diverses sociétés,soit une société mère qui contrôle les filiales… Ainsi, la fusion d’entreprise regroupe à la fois des objectifs techniques, financiers mais aussi patrimonial. En effet, lorsque les entreprises A et B disparaissent pour constituer une entreprise unique C, on parle alors de fusion. On peut aussi se référer à la notion de fusion-acquisition décrit précédemment.

L’envie de pouvoir, deréussite, de monopole et d’élimination de la concurrence peut déterminer la décision de concentration.

D’autre part, la conjoncture économique actuelle pousse les entreprises à se regrouper par des opérations de fusion et d’acquisition. En effet, prenons le cas des innovations. Au fil des siècles, les innovations n’ont cessé de croitre. Certaines entreprises n’arrivant pas à faire face à cesévolutions, sont par exemple obliger de se fusionner pour continuer à exister et à garder une place sur le marché, garder leur pouvoir avant de se faire « détruire » par les concurrents. D’autres facteurs comme celui-ci peuvent aussi expliquer le phénomène de concentration : raréfaction des sources d’énergie, introduction de l’euro à vocation internationale et la constitution d’un grand marc,hausse du prix des matières premières…

II/ la concentration supprime t-elle la concurrence ?

1. La coexistence concentration et concurrence

La concentration et la concurrence peuvent coexister, tout d’abord la concentration permet la concurrence. L’élimination sur un marché des concurrents les moins performants va entraîner une concurrence d’autant plus exacerbée entre les...
tracking img