Concurrence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7233 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1.2 – LES STRATÉGIES DES FIRMES EN CONCURRENCE IMPARFAITE
Introduction : Concurrence sur le marché et stratégies des entreprises
1. L'analyse des marchés concrets révèle qu'un petit nombre de très grandes firmes contrôle l'essentiel du marché. L'atomicité est rarement respectée. On peut mesurer le degré de concentration du marché en calculant la part de marché (% des ventes sur le total desventes) détenues par les x premières entreprises du marché. Ainsi, sur le marché mondial de l'automobile, les huit premières firmes mondiales contrôlent à elles seules plus des deux tiers de ce marché. Comment peut-on expliquer que les marchés soient aussi concentrés ? Qu'en résulte-t-il pour le fonctionnement du marché et la fixation des prix ? Qu’en résulte-t-il pour la structure des marchéseux-mêmes ? 2. On peut donner plusieurs raisons au fait que les conditions de la concurrence pure et parfaite ne sont pas respectées sur les marchés :  Tout d'abord, la concurrence tue la concurrence. Sur un marché en concurrence pure et parfaite (CPP), le seul moyen pour une entreprise d’être plus attractive qu’une autre est d’avoir des prix plus bas (les biens ont la même qualité). C’est donc lesentreprises qui ont les meilleures technologies de production qui vont pouvoir proposer les prix les plus bas possibles et qui vont pouvoir contenter la demande. La concurrence fait pression à la baisse sur les prix et élimine les entreprises marginales, celles dont les coûts unitaires sont trop élevés par rapport au prix de marché. Les entreprises voient donc leurs profits et leur nombre se réduirepeu à peu. La concurrence aboutit à la concentration et remet en cause l'atomicité du marché. Ensuite, le marché concurrentiel est créateur d’incertitude. En effet, la flexibilité journalière des prix et la concurrence permanente, qu’exige un marché en concurrence pure et parfaite, empêchent les entreprises d’avoir une vision claire du futur (on dit que le « marché est aveugle ») et les placentdans une instabilité permanente. Les entreprises vont donc chercher à se mettre à l’abri des lois de la concurrence et du marché par des relations stables (contrat à terme, entente, coopération…) qui remettent en cause à la fois l'atomicité et la mobilité des facteurs. Les intérêts de la firme et du marché peuvent donc être contradictoires. Michaël Porter montre que, d’une manière générale, touteentreprise présente sur un marché est menacée par cinq « forces » : Les concurrents déjà présents (Toyota, Volkswagen ou PSA pour Renault par exemple), les nouveaux entrants (les constructeurs automobiles chinois ou indiens dans les années à venir), les substituts (les transports urbain, les cycles), le pouvoir de négociation des fournisseurs (les équipementiers disposants de technologiesprioritaires) et enfin le pouvoir de pression des clients (les menaces de boycott ou de procès par les groupes de consommateurs –ou « class action »- aux Etats-Unis par exemple). Enfin, le recours au marché génère des coûts de transaction. Contrairement à l'hypothèse de transparence, l'information n'est pas libre et gratuite. Les coûts de transaction représentent principalement les coûts de recherched’information et de négociation avant la signature d’un contrat (le choix et la sélection d’un fournisseur ou d’un candidat à l’embauche par exemple), ainsi que les coûts de contrôle de l’exécution de ce contrat après sa signature (vérification du respect de l’engagement contractuel du fournisseur en terme de qualité, de prix, de délais etc..). Leur réduction passe par l’internalisation des lienscontractuels (contrats à long terme avec les fournisseurs plutôt que des de contrats ponctuels, préférence pour les CDI plutôt que pour les CDD etc.) au lieu de passer par les relations journalières du marché (Coase, Williamson).





3. Le marché est donc souvent en « concurrence imparfaite ». Il est rare que toutes les conditions de la CPP soient réunies sur un marché. L’information peut...
tracking img