Condorcet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (272 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Condorcet : Réflexions sur l’Esclavage
Publiée le dimanche 8 janvier 2006.
Dès 1781, l’esclavage apparaissait aux yeux de beaucoup comme une abomination et uncrime contre l’humanité. Même si le terme n’existait pas encore, c’est en substance ce que tente de prouver l’homme politique et philosophe françaisJean-Antoine-Nicolas de Caritat, marquis de CONDORCET en publiant anonymement ses Réflexions sur l’Esclavage des nègres.
Homme visionnaire, doté d’une pensée d’avant-garde, ousimplement honnête homme, épargné par le racisme qui aveuglait ses contemporains, Condorcet proposait avec 50 années d’avance, les arguments de Victor Schœlcher.
Quelquescitations
« Une injustice cesse t’elle de l’être parce qu’il est prouvé qu’elle n’est pas la seule qui se commette sur la terre ? » (Page 62)
« Pour q’un paysjouisse d’une véritable liberté, il faut que chaque homme n’y soit soumis qu’à des lois émanées de la volonté générale des citoyens ; qu’aucune personne dans l’Étatn’ait le pouvoir ni de se soustraire à la loi, ni de la violer impunément. » (Page 60)
« Toute société qui n’est pas éclairée par les philosophes est trompée par descharlatans. » (Journal d’instruction sociale, prospectus 1793)

Voir en ligne : RFO en parle.

B R E V E S DE LA MEME RUBRIQUE
* Février 2006: Écrire en paysdominé
* Janvier 2006: Nègre je suis, nègre je resterai
* Octobre 2005: Discours sur le colonialisme
* Octobre 2005: peau noire, masques blancs
*Juillet 2005: Chemin d’école
* Juin 2005: Morgan Heritage - full Circle
* Juin 2005: Turbulence-Hail to the King
* Avril 2005: Antan d’enfance
tracking img