Conerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1331 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bon, voila... je t'écris a nouveau une lettre parce que je pense que c'est le meilleur moyen de te faire comprendre encore une fois. J'ai beau te dire quand on parle sur internet mais tu n'as pas l'air de saisir tout a fait ce que je ressens pour toi Rafael. Tu fais partie de ma vie depuis le 3 Avril de cette année, au début de notre relation, je me suis dis qu'il fallais que je me protège pourne pas tomber amoureuse de toi, et ne pas m'attachertrop vite a ta bouille, parce que je sortais d'une relation ou j'ai mis des mois à m'en remmettre, a accepter que c'était terminé, et ou j'ai beaucoup souffert. Je me souviens que tu me demandais tout le temps si je te kiffais, et moi je répondais oui, je t'appréciais, mais il n'y avait encore aucun sentiment. Au fure et a mesure du temps que nousavons passé ensemble, tu me montrais chaque fois un peu plus que tu t'attachais a moi, tu me disais sans cesse que tu me trouvais belle, et tu me disais tellement de compliments, tu étais doux et affectueux avec moi, certes tu m'envoyais toujours des vannes, mais tu compensais ce que tu disais de méchant pour rire, par tous les compliments et les attentions que tu m'apportais. Je me souviens pourle 14 juillet, quand tu m'a offert tous ces bracelets, t'imagine meme pas a quel point ca a pu me faire plaisir, je me souviens que j'en avais même les larmes aux yeux, jamais un seul de mes ex ne m'a offert quoi que ce soit comme ca, par simple gentillesse et plaisir d'offrir un joli cadeau à sa femme. Je n'ai pas tenu longtemps dans ma position de "ne pas m'attacher a toi trop vite". Lesregards que tu me lancais, les calins que tu me faisais, les bisous, les mots gentils, m'ont littéralement fais fondre comme un glaçon. J'ai donc commencé à m'attacher a toi de plus en plus, et aujourd'hui je me rend compte que j'ai tellement de sentiments pour toi, que je ne compte pas renoncer si simplement à ma relation avec toi, a cause de certaines choses qui peuvent très bien changer chez moi. Toitu ne crois pas que je puisse changer Rafael, et je te dis a chaques fois que je serais prête à changer bien des choses pour que notre relation dure encore, et à faire bien des sacrifices pour toi. Je vais te donner quelques petits exemples, je me souviens que tu ne voulais plus que je m'amuse avec tes potes, et regarde, c'est terminé, quand je les vois, on tape un peu la discute, mais ca ne vapas plus loin, tu voulais que j'arrête d'avoir tout mon fan club, et j'ai supprimé des dizaines et des dizaines de mecs sur facebook, tu as ensuite supprimé ceux que tu detestais le plus, et je n'ai pas bronché, tu voulais que j'enlève mes dreads qui ne te plaisaient pas, j'ai d'abord un peu résisté, puis je me suis dis que je voulais plaire a mon homme, alors on les a enlever. Tu me disaujourd'hui que tu en a marre que je m'habille comme un sac, alors j'essaye quand tu es chez moi de m'habiller plus comme une femme et de te faire plaisir, parce que je veux que mon homme sois content et que je veux a tout prix te plaire. Et a chaque fois j'ai fais tous ces efforts pour que notre relation dure encore parce que je tenais beaucoup à toi bébé. On a fais des tas de chose ensemble, tu es lepremier que j'ai amener a la montagne avec moi, même si tu étais malade, on a passé une super semaine, loin de tout, coupé du monde, rien que tout les deux, le chateau hanté, les paysages a faire rêver, la forêt, nos balades tout les deux, je me souviens que tu ma dis des choses tellement belles quand on été la-haut, tu m'a déclaré que tu été si bien avec moi, que tu me kiffais trop, j'en avais leslarmes aux yeux encore une fois. Je te les déja dis, je suis très sensible à ce qu'on peut me dire et très émotive. Nos soirée en amoureux chez toi ou chez moi, les balades à vélo a 7 heure du matin dans la campagne, mouillés par la rosée du matin, la fête de la musique de salon, les balades en villes pour manger une glace ou boire un verre avec ma mère, les aprem's chez moi a faire bronzette et à...
tracking img