Confiteor de l'artiste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2277 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’entreprise et la biodiversit´: e un manuel pour les d´cideurs ´conomiques e e Sommaire ex´cutif e

La biodiversit´ repr´sente le support de vie de e e notre plan`te. De cette biodiversit´ – sous la e e forme d’´cosyst`mes, d’esp`ces et de mat´riel e e e e g´n´tique – d´pend la subsistance des six milliards e e e d’individus vivant actuellement dans le monde et des huit voire neuf milliardsprojet´s pour 2050. e Bien qu’il existe des divergences d’opinions quant au taux de perte, il ne fait aucun doute que la disparition ou la d´gradation des ´cosyst`mes, des e e e esp`ces et des g`nes va s’accroissant. Une telle e e alt´ration amenuise la richesse naturelle de notre e plan`te et menace notre soutenabilit´ future. S’il e e est vrai que les entreprises en partagent la responsabilit´avec la soci´t´ dans son ensemble, e e e le pr´sent rapport reconnaˆ ´galement qu’elles e ıt e d´tiennent certaines des solutions pour renverser e cette tendance. Les entreprises peuvent, en fait, jouer un rˆle o positif pour la conservation de la nature. De plus, il existe une solide argumentaion financi`re e inh´rente ` l’int´gration de la biodiversit´ dans e a e e les syst`mes de gestion del’entreprise. Cepene dant, force est de constater, qu’` ce jour, pas assez a d’entreprises ont mis ceci en pratique. ´ ´ La biodiversite et le developpement durable Le commerce est une question de survie. Il est entendu que pour survivre les entreprises doivent g´n´rer des profe e its. Mais aujourd’hui, de nombreuses entreprises reconnaissent qu’un d´veloppement durable ` long terme rece a quiert aussi unebonne performance environnementale et sociale. Ce manuel soutient qu’il est possible d’associer
Traduit de l’anglais par Nicolas Bertrand. DISCLAIMER. This publication was originally produced in English by Earthwatch Europe, IUCN - The World Conservation Union and the World Business Council for Sustainable Development (WBCSD), however neither institution can be held responsible for anyinconsistencies that might occur as a result of translation. c 2002-2003 Earthwatch Institute (Europe), Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources, Conseil mondial des entreprises pour le d´veloppement durable (WBCSD). e

la biodiversit´ avec une bonne performance ´conomique, e e environnementale et sociale. Ces ´l´ments sont en effet ee compatibles avec les troisobjectifs de la Convention sur la diversit´ biologique: conservation, utilisation durable e et partage juste et ´quitable des b´n´fices. e e e Lorsque les entreprises commenc`rent ` adresser les quese a tions environnementales, ce fut g´n´ralement en termes de e e risques ou de coˆts. Aujourd’hui, il est souvent reconnu u qu’aborder ces ´l´ments permet d’affirmer un avantage ee comp´titif, en r´duisant lesd´chets, en ´vitant certaines e e e e sources de pollution et, de mani`re plus g´n´rale, en ofe e e frant de meilleurs produits et services. Ce manuel opte, cependant, pour une position encore plus forte: les entreprises ignorent la biodiversit´ au p´ril de leur propre e e survie. De mani`re analogue ` d’autres questions envie a ronnementales, il existe des risques et des opportunit´s e associ´s `la biodiversit´ qu’il convient d’´valuer et de e a e e g´rer afin d’am´liorer la performance de l’entreprise. De e e plus, il existe une dimension ´thique pour adresser les e questions li´es ` la biodiversit´: les entreprises doivent e a e g´rer leurs impacts sur la biodiversit´, tout simplement e e parce que c’est la ‘bonne’ chose ` faire. a Partager les responsabilit´s et devenir proactif sur lese questions touchant la biodiversit´ ne s’assimile, cepene dant, pas ` du m´c´nat. Il n’y a, bien ´videmment, rien a e e e d’impropre avec de la philanthropie d’entreprise vou´e ` la e a conservation de la nature, mais elle ne peut se substituer ` une gestion au quotidien et int´gr´e de la biodiversit´. a e e e Ainsi, ce manuel argumente du bien-fond´ ´conomique e e d’int´grer la biodiversit´...
tracking img