Conflit, essence du theatre ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
> Le conflit fait l'action dans le théâtre

Cette action, dans toutes les formes de théâtre, progresse par l'opposition des caractères, des situations, desprojets...

Les scènes de dispute sont fréquentes dans la comédie. La dispute permet de souligner les contrastes entre les personnages. La dispute est l’un desressorts du comique ; elle est prétexte à des jeux de scène, à jeux de mots, à des changements de ton.
La dispute permet de capter l’attention des spectateursdans les scènes d’expositions : expositions du Tartuffe et du Médecin malgré lui de Molière.
Les scènes de conflit dans la tragédie. Des scènes d’actionsdéterminantes : querelles de don Diègue, puis de don Rodrigue et du père de Chimène. Les scènes de conflit révèlent la force morale des héros tragiques : le conflitentre Antigone et Créon dans l’Antigone d’Anouilh ; le monologue délibératif (celui de Rodrigue dans Le Cid) remplit ce rôle : le conflit est intérieur.
Leconflit est l’essence même du théâtre. Le conflit fait progresser l’action. Le théâtre (drama = mouvement) est action. Le conflit est l’essence même du dialogue : ledialogue suppose deux personnes (di) ; si elles sont d’accord, elles ne font que donner deux voix à un monologue. Le conflit est au cœur des intrigues : dans lacomédie , le personnage est en conflit avec d’autres personnages (père/enfants ; maître/valets), et dans la tragédie, me héros tragique est en conflit avec ledestin ; le dilemme tragique est l’expression d’un conflit intérieur.
· Le théâtre est parole.
L'action est transposée dans la parole notamment par le dialogue.
tracking img