Conflit israelo palestinien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis la proclamation de l'Etat d'Israël le 15 mai 1948 jusqu'à aujourd'hui, 4 guerres ont opposé Arabes et Israéliens, sans compter les nombreux accrochages qui ont eu lieu localement entrePalestiniens et Israéliens.
En 1993 est signée la Déclaration de principes, par laquelle des Palestiniens reconnaissent la souveraineté israélienne sur une partie de la Palestine historique, en échange duproche établissement d'un Etat palestinien sur les territoires occupés.

Or, en septembre 2000, des incidents éclatent et remettent à feu et à sang la région. Depuis lors, et alors que la tensionconnaît des bas et des hauts (surtout des hauts), les appels au calme et à la retenue pour revenir à la paix ne cessent de se faire entendre de toutes les parties du monde.

L'historien EliasSanbar, rédacteur en chef de la Revue d'Etudes palestiniennes, écrit : "Les Palestiniens, dit-on aujourd'hui a posteriori, n'ont obtenu, après trois ans de négociations, que 2% de ce qui fut leur patrie,alors qu'en 1947 on leur en avait proposé 45% et qu'ils ont refusé. Regardez, leur dit-on, où vous a conduit votre intransigeance. Il faut dire trois choses à ce sujet : au moment de refuser les 45% dela Palestine qu'on leur propose, les Palestiniens ont une patrie entière. Ils sont 1 400 000 personnes face à une communauté juive de 600 000 personnes, composée à 95% d'immigrants venus d'Europe. Ilssont dans leur pays et ils ne comprennent pas pourquoi ils devraient en abandonner plus de la moitié. Second point : lors des débats à l'ONU, les Palestiniens ne se cantonnent pas dans leur refus duplan de partage. Ils réclament l'indépendance et proposent la citoyenneté pour l'ensemble des habitants de la Palestine, y compris les 600 000 juifs" (Le Monde, Le partage de la Palestine, 30novembre-1er décembre 1997, p. 14).

Elias Sanbar affirme : "(…) Il n'y aura pas de paix tant que les Israéliens ne mesureront pas l'ampleur du sentiment de sacrifice éprouvé par les Palestiniens, qui...
tracking img