Conflit social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Psychologie : Description et analyse d’un conflit social.
Introduction :

Un conflit social peut se définir comme l’organisation d’une mobilisation collective pour défendre des intérêts communs, lorsqu’il existe des inégalités entre des classes d’une société. Les inégalités ne sont pas la seule source de conflits : il faut aussi qu’il y ait un collectif. S’il y a une incapacité à résoudreson sort individuellement il y a alors apparition de conflits sociaux, entre deux groupes sociaux. Ces conflits constituent un puissant moteur du changement social, car un conflit entraîne un changement des règles dans une société. La société française a déjà connu des conflits sociaux en son sein. Les plus connus sont les évènements de 1870, qu’on appelle « La commune », et Mai 68. Le conflit quenous avons décidé d’étudier est le conflit de Mai 1968 en France. Mai 68 est un vaste mouvement de contestation politique, sociale et culturelle qui se développe en France en mai-juin 1968. Ce conflit est caractérisé essentiellement par une volonté d’un groupe d’individus, en l’occurrence les étudiants, à s’affirmer et à revendiquer ses libertés, qu’elles soient d’expression ou sexuelle. Cemouvement étudiant a été rejoint rapidement par un mouvement ouvrier. Rien à l’époque, du côté politique, ne pouvait prédire l’arrivée de ce conflit.
Pour traiter ce conflit, nous étudierons tout d’abord les causes du conflit, puis nous analyserons les différents évènements qui ont eu lieu lors de ce conflit, puis les conséquences à ce conflit et enfin en tout dernier point nous nous intéresserons àl’opinion contemporaine vis-à-vis de Mai 1968.

[1ère partie]

On sépare souvent les évènements de Mai 1968 en 3 phases : une phase étudiante, une phase sociale puis une phase politique.
* Tout d’abord, la phase étudiante s’est déroulée de fin Mars à la mi-mai. Elle est appelée ainsi car les étudiants ont joué un grand rôle dans cette phase. Les universités dans lesquelles ilsétudiaient se sont transformées en lieu de débats et d’idées car des « groupuscules » d'inspiration anarchiste, trotskiste et maoïste, se sont formés. Ils contestent la « société de consommation » et pensent que l'Université est devenue le milieu d'où peut surgir la révolution qui détruira la société capitaliste. C’est ainsi que de nombreuses idées gauchistes se sont développées à Nanterre. Ces idées sesont rapidement diffusées et ont abouti en manifestations qui se sont transformées en émeute. Le point de départ de la majorité de ces manifestations était l’université de Lettre, la Sorbonne.
* Ensuite, la phase sociale s’est déroulée à la mi-mai. Le conflit ne concernait alors plus uniquement les étudiants : les ouvriers ont rejoint le mouvement. Sont alors apparues de nombreuses grèvesspontanées, qui ne répondaient pas aux ordres des syndicats. Tout était bloqué : usines, transports, administrations, … . 9 millions de Français avaient spontanément décidé de faire la grève. Le pays était paralysé et le gouvernement n’était plus écouté, donc plus obéi. On peut ajouter que, contrairement aux étudiants qui demandaient plus de libertés, les travailleurs, eux, revendiquent de nouveauxstatuts, un changement dans le style de commandement et les relations de travail.
* Enfin la phase politique, qui a eu lieu de fin mai à mi-juin. Il faut noter avant toute chose que Charles de Gaulle, alors Président, était dépassé par les évènements. En effet lui qui avait connu une éducation difficile, et surtout la guerre, ne comprenait pas que les étudiants osent se rebeller contrel’autorité gouvernementale et parentale. Cette phase a aidé à stopper ce conflit. De nombreuses réunions tripartites ont eu lieu pour régler le problème, entre gouvernement et syndicat. C’est Georges Pompidou, Premier Ministre à l’époque, qui a en grande partie aidé à maintenir le pays. Lui-même avait été étudiant et il était le mieux placé dans le milieu politique pour comprendre le malaise des jeunes....
tracking img