conflit syrien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Syrie : Résumé du conflit
Une nation divisée : Depuis mars 2011, une guerre civile oppose en Syrie les opposants et les partisans du régime de Bachar el-Assad.
Origines du conflit : Le conflitSyrien a pour origine des manifestations ayant eu lieu en mars 2011, soit trois mois après le début du climat révolutionnaire appelé Printemps Arabe, à Deraa, après l’arrestation et la tortured’adolescents qui avaient peint des slogans révolutionnaires sur les murs d’une école. Ces manifestations pacifiques ont donné lieu à la mort de plusieurs manifestants, tués par les forces de police. Cetévénement a ensuite entraîné dans tout le pays des protestations, demandant la résignation du président Bachar el-Assad.

En juillet 2011, des centaines de milliers de Syriens manifestaient dans les villesde tout le pays.
Réponse de Bachar el-Assad aux révoltes : Le gouvernement n’a pas attendu longtemps pour utiliser ses forces militaires afin de mettre fin aux révoltes. Dès la fin mars 2011, legouvernement envoya des tanks à Deraa. Le mouvement révolutionnaire est fortement réprimé par le gouvernement et les forces syriennes et se prolonge en 2012 et 2013, étant donné que Bachar al-Assad n’a pasrenoncé au pouvoir. Le mouvement révolutionnaire se transforme peu à peu en conflit opposant deux camps armés au milieu de populations civiles, faisant près de 60 000 morts en début janvier 2013,selon l’ONU.
Réfugiés : Cette guerre sanglante a forcé plus de 700 000 Syriens à quitter leur pays et rejoindre des pays voisins comme la Jordanie, le Liban, l’Iraq et la Turquie. L’OCHA (Office for theCoordination of Humanitarian Affairs, fait partie de l’ONU), a estimé qu’environ quatre millions de syriens reçoivent ou ont besoin de recevoir des aides humanitaires en Syrie.
Réactionsinternationales : Tandis que le gouvernement syrien est soutenu par la Russie et la Chine (par intérêt ou principe de non-ingérence), notamment à l’ONU, la rébellion est soutenue par les pays occidentaux....
tracking img