Conflits et mobilisation sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1700 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Partie 2 CHAPITRE II : CONFLIT ET MOBILISATION SOCIALE.

NOTION DE BASE
Le conflit social ou mouvement social c'est une manifestation de l'opposition entre au moins deux acteurs sociaux (collectifs) dont les interêts divergent quant à la répartition et à la gestion des biens matériels ou symboliques. Son déclenchement dépend du rapport de force entre les protagonistes potentiels.

Lamobilisation collective définit le processus par lequel un groupe de personnes prend conscience de l’intérêt de s’organiser à plusieurs pour défendre un intérêt ou faire aboutir une revendication.

L’institutionnalisation des conflits qualifie la représentativité d’organismes comme les syndicats ou les comités de conciliation créés ou reconnus par l’Etat aux fins d’organiser pacifiquement le règlementdes conflits sociaux.

La classe sociale définit, à l’intérieur d’une société, un regroupement homogène de personnes ayant les mêmes niveau et mode de vie.

La « lutte des classes » est une expression célèbre de Karl Marx pour signifier que le combat entre classes sociales est le moteur de tout changement dans une société.

Le syndicat est un groupement professionnel ayant pour objet ladéfense des intérêts économiques et généraux de ses adhérents.C’est, depuis 1884, l’organisme représentatif des salariés.

I-CONFLIT DE CLASSE ET CHANGEMENT SOCIAL.
Conflit et lutte de classe chez Marx
Marx est le premier à montrer le rôles des classes sociales dans l'évolution historique et la permanence des conflits dans toute société. Pour lui les classes sociales sont définies par troiscritères :
La place qu'elles occupent dans le mode de production: La classe bourgeoise est propriétaire des moyens de production et s'oppose au prolétariat détenteur de sa seule force de travail. La classe bourgeoise exploite le prolétariat et lui extorque sa plus-value.
L'insertion dans la lutte des classes : Pour Marx, toutes les luttes historiques, qu'elles soient politiques,religieuses ou philosophiques ne sont que l'expression de la lutte des classes. Pour Marx dans le mode de production capitaliste, le conflit central est le conflit qui oppose les travailleurs à leurs employeurs, seules propriétaire des moyens de production. Les premiers qui n'ont d'autre moyen pour vivre que de vendre leur force de travail refusent d'être exploité par les seconds; c'est a dired'être dépossédés d'une partie de la valeur qu'ils ont contribué à créer. Il s'ensuit une polarisation de la société en deux classes rivales : les bourgeois capitalistes et les prolétaires, possesseurs de leur seule force de travail. Les seconds sont soumis à l'exploitation des premiers, notamment par l'exploitation de la plus value réalisée sur le travail salarié
Et la conscience de la classe quise traduit par la reconnaissance et la défense des interêts spécifiques d'une classe d'un point de vue politique économique et social.C'est la conscience des intérêts communs des membres de la classe, sentiment d'appartenance, solidarité qui débouchent sur l'action collective.
Disparition ou transformation du conflit de classe
Plusieurs tendances peuvent se dégager depuis les années 1970 : labaisse du nombre de grèves, de grévistes et du nombre de journées individuelles non travaillées. La durée des grèves est plus courte (15 jours environ) et les conflits sont plus localisés. Néanmoins des conflits localisés peuvent, par solidarité, s’étendre à d’autres entreprises ou établissements et se transformer en conflits généralisé comme en décembre 1995.Si traditionnellement, la pratique de lagrève est plus fréquente dans les secteurs et métiers industriels, on observe une augmentation des conflits dans le secteur tertiaire.
Parmi les motifs de conflit, le thème de l’emploi et des salaires revient fréquemment. La pénibilité des conditions de travail ou la reconnaissance d’un statut ou d’une fonction...
Ces dernières décennies, le poids de la classe ouvrière dans la vie sociale...
tracking img