Connais-toi toi-même : à quelles difficultés se heurte cette exigence?

Pages: 9 (2114 mots) Publié le: 21 mars 2011
Célèbre inscription au fronton du temple de Delphes et injonction par la suite reprise comme devise par le philosophe grec Socrate « Connais-toi toi-même » est un indéniable encouragement à la réflexion sur soi et son existence afin de savoir ce que nous sommes.
Néanmoins, bien que réalisable, cette exigence s'avère être plus complexe qu'aux premiers abords et se heurte ainsi à de nombreusesdifficultés. Mais qu'elles sont-elle? En d'autres termes, qui peut entraver la connaissance de soi-même c'est-à-dire la connaissance de la Vérité? Se connaître soi-même, c'est savoir qui l'on est, mais l'homme sait-il qui il est? Si tel n'est pas le cas, peut-il vraiment prétendre pouvoir se connaître? Pourquoi

l'homme désire t'-il se connaître? D'autre part, on peut se demander si une telleentreprise qu'est le désir de se connaître n'est pas vaine dans la mesure où l'homme ne possède pas la capacité de le satisfaire. Ces difficultés peuvent-elles être outrepassées?
Ainsi, en quoi et dans quelle mesure l'homme représente t'-il pour lui-même un obstacle? Peut-on dire que l'entourage, alors extérieur à soi, représente une difficulté quant à la connaissance de soi? Enfin, peut-onréellement dire que l'homme peut se connaître?

En premier lieu, nous ne pouvons nier que l'individu qui prétend à se connaître se heurte à un obstacle des plus paradoxaux : lui-même. En effet, contrairement à l'animal, l'homme est un être de raison, apte à la réflexion et à exercer celle-ci. Néanmoins, la connaissance de soi implique une évaluation de sa personne, mais tout particulièrement de sesvaleurs morales,qui doit s'avérer parfaitement juste et objective. Dès lors , la connaissance de soi contraint l'individu à se confronter directement à ses propres fautes, à ses vices afin de mieux s'en détourner (nous entendons par « détourner »la possibilité que l'homme à de s'améliorer dès que celui-ci à connaissance et accepte ses actions dites « immorales » afin de progresser dans son humanité)et ainsi tendre vers une connaissance totale et sans concession de lui-même. Alors, dans cette perspective, l'individu peut prétendre se connaître. Or, le jugement de soi est souvent entravé par la partialité et l'affectivité de l'individu, c'est-à-dire à la subjectivité de sa réflexion et par conséquent de sa connaissance de lui-même. En d'autre terme, chacun est influencé par ses connaissances,ses expériences, ses sentiments et par conséquent, la propre vision de soi en est « imbibée ». La connaissance de soi est alors partielle et superficielle. Ainsi, il est fréquent que l'homme se refuse d' admettre ses fautes et ce, dans le dessein de flatter ou du moins d'épargner son égo même involontairement. Sa connaissance est alors superficielle et subjective : il ne se connaît pasvéritablement. Néanmoins, il est vrai que l'on peut objecter que l'homme possède un libre-arbitre qui lui octroie la capacité d'établir un jugement juste et raisonné mais cette objection se confronte d'elle-même au principe de liberté éclairée de Descartes dans la mesure où l'homme préfère semble t'-il ignorer ses propres fautes. Il est en ainsi dans Le portrait de Dorian Gray, d'Oscar Wilde étant donné quele protagoniste refuse d'admettre ses actes immoraux et de changer alors que son portrait peu à peu s'enlaidit. Ainsi, la subjectivité de l'homme entrave sa connaissance.
D'autre part, l'injonction « connais-toi toi-même » évoque implicitement une idée globale mais pour autant parfaitement exacte de ce que l'on est. Plus simplement, se connaître, c'est avoir une conscience totale de soi or, nouspouvons dès lors se demander si la conscience de soi ne possède pas elle-même ses propres limites. En effet, bien qu'être de raison, l'homme possède aussi une part d'innée, d'instinct qui ne résulte pas de sa capacité de réflexion. Mais au conscient qui est une intuition plus ou moins clair qu'a l'esprit de lui-même s'oppose l'inconscient qui se manifeste par des actes indépendants de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Connais-toi toi même: à quels obstacles se heurte cette exigence (2) ?
  • Connais-toi toi-même », à quels obstacles se heurte cette exigence?
  • Connais-toi toi-même
  • Connais-toi toi meme
  • Connais toi toi meme
  • Connais toi toi-même
  • Connais toi toi-meme
  • Connais-toi toi-même

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !