Connaissance des matériaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1139 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction à la notion de forme bâtie
L’homme = axe contenu (=comportement humain ) de quoi s’agit-il et pourquoi ?
Le site = axe support (=comportements mileux naturels ou construits ) où ?
La matière = axe contenant (=milieux technologiques et matériels ) comment ?
Facteurs extérieurs : naturelles : climat, géologie, topographie, biologie, chimieartificelles : occupation de l’espace
Facteurs intérieurs : l’homme, sa physiologie, sa psychologie, la collectivité, les activités

Matières pulvérulentes : sablonneux, dim. Microscopiques max. 1mm
Utilisé dans la construction avec liants
Eléments petites dimensions : env. 10cm utilisédans la
Construction avec liants
Eléments de plus grandes dimensions : + 10cm 3 dimensions env.
égales utiliés dans la construction par superposition
Eléments 1 dimension + grande que 2 autres : utilisé en mise en œuvre ossaturée
Eléments dont une dimensions + petite que les 2 autres : Utilisé pour créer des enveloppes non-porteuses

Mise en œuvre moulée : nécessité moule/coffrage ->durcissement réaction chimique

Mise en œuvre appareillée : superposition/juxtaposition respectant conditions pour
joints éléments de base liant pas nécessaire

Mise en œuvre ossaturée : constitution squelette porteur conditions liaison
Structure : ensemble, système formé de phénomènes solidaires, tel que chacun dépend des autres et ne peut être que qu’il est que dans et par sa relationavec eux
Structure primaire : suppression d’1 élément met en cause l’équilibre et l’existence même de l’édifice.
Structure secondaire : On peut supprimer ou changer 1 ou plusieurs éléments sans mettre en cause l’édifice.
Eléments verticaux : fonctions : porter, se porter, retenir, séparer
Eléments horizontaux : fonctions : porter, se porter, retenir, isoler
Forme : unidimenti…bidimenti… droits ou courbes
La roche et la pierre naturelle
Couleur : grande variété de couleurs mais pas un critère absolu.
Eclat : aspect qu’offre leur surface quand elle réfléchit la lumière
Trait : couleur de la poudre laissée par le minéral lorsqu’on frotte ce dernier sur 1 plaque de porcelaine non émaillé
Dureté : résistance à se laisser rayer
Densité : propriété mesurable constantephysique souvent près de 2,7.
Forme cristalline : ce qui donne la valeur esthétique d’un minéral -> système cristallin
Clivage : =plans de faiblesse dans la structure cristalline
Effervescence : minéraux de la classe carbonates sont décomposés chimiquement et dégage des bulles de gaz carboniques
Propriétés optiques : fondamental pour l’identification d’un minéral
noyau interne + noyauexterne =
75% fer et 5% nickel
Manteau = solide mais
Déformable (péridotite)
Croute océanique = basalte et
Gabbro
Croute continentale = granit et
Roches associées
Moho = limite entre la croûte et le manteau
Croûte +partie superficielle du manteau = litosphère
Roches ignées ; endogènes magmatiques :
Refroidissement lent cristallisation magma -> assemblage minéraux
Visible à l’œil nu-> roches granitoïdes
Roches ignées ; éruptives :
Refroidissement rapide atomes ont pas le temps de s’ordonner en réseaux
cristallins -> roches vitreuses -> pierre ponce, obsidienne…
Roches sédimentaires : roches formées par dépots ou précipitations chimiques sur sol ou fond de l’eau ou débris de roches ou minéraux charriés par les glaciers et les fleuves. Tantôt après la mortd’animaux, de plantes, les parties dures, coquille carapaces et squelettes s’accumulent en couches superposées.
Roches métamorphiques : roches formées par recristallisation à l’état solide, sous action température et pressions +ou- élevées. C’est une recompositions des roches déjà éxistantes.
Clivage par coins : enfoncement de coins dans fissures naturelles ou artificielles jusqu’à
l’éclatement....