Conscience de la mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1943 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : « Peut on avoir conscience de la mort ? »

La conscience apparaît comme l'un des problèmes les plus difficiles à aborder en philosophie. En tant que connaissance immédiate et intuition, c'est une capacité qui est considérée comme propre à l'homme.
On peut alors se rendre compte du temps qui passe ainsi que du vieillissement et de l'immensité de la mort. Les Grecs employaientl'expression « Les mortels » pour désigner les hommes et les distinguer des Dieux qu'ils nommaient « Les Immortels ». La pensée de la mort est une pensée qui nous obsède. En effet, elle est présente en arrière fond de nos angoisses et pourtant nous ne pouvons lui donner une forme concrète. Nous sommes obsédé par une chose dont nous ignorons tout, en croyant en savoir assez pour la craindre.
Nous pouvonsalors nous demander si la conscience de la mort est propre à l'homme ? Si il y a une manière proprement humaine d'exister par opposition à la vie animale, pouvons nous dire que cela tient du fait que l'homme sait qu'il va mourir ? D'un autre coté, pouvons nous penser que la vie est sans référence à la mort ? Toute philosophie n'est elle pas un retour sur l'existence des hommes et sur sa fin ?Philosopher serait alors apprendre à mourir ? Autrement dit, « Peut on avoir conscience de la mort ? »

Les êtres vivants peuvent ils vraiment avoir conscience de la mort ? Sont ils capables de ressentir cette sensation pourtant purement abstraite ?
En paléontologie on estime que les premiers êtres vivants à avoir pratiqué des rites funéraires étaient les Homo néanderthalensis vers -120 000 ans.Les rites funéraires sont des ensembles de gestes et de paroles qui accompagnent l'agonie puis la mort d'un être vivant. La conscience de cette mort devient alors un moteur pour s'unir et résister face aux dangers.
Cependant, l'homme n'est pas le seul être vivant à éprouver ce sentiment de perte devant un être. En effet, une étude menée par Jane Goodall, une anthropologue reconnue auprès des grandssinges à montré d'une manière surprenante que chez certains primates, notamment le Chimpanzé il existait une conscience de la perte. Cela s'est démontré en République de Guinée, une épidémie a décimé une partie d'une colonie entre 2003 et 2004. Pendant plusieurs semaines les femelles ont continué à porter leur petit décédé. De même, lorsqu'un Chimpanzé adulte meurt, les autres se rassemblentautour du mort en le touchant et l'observant. Un exemple surprenant s'est produit en Tanzanie, en 1972. Flint un jeune Chimpanzé s'est allongé près de la dépouille de sa mère en la touchant inlassablement. Progressivement il cessa de s'alimenter. Quelques semaines plus tard Flint fut retrouvé mort, il se serrait laissé mourir de chagrin. On retrouve donc chez certains animaux une conscience de laperte d'un être chèr.
Même si l'on ne peut pas parler d'enterrement, on peut penser que certaines espèces ont une ritualisation similaire à celle de certains hommes. Mais chez l'animal le désir de vivre n'entraine pas d'interrogations sur la raison de la vie. En effet on peut estimer qu'il vit sans se demander pourquoi, il ne se pose pas de questions existentielles et métaphysiques sur sa vie. Il nese rend pas compte du temps qui passe.
On peut donc dire qu'il n'a pas conscience de son existence et de sa finitude.

Pourquoi seul les êtres humains s'interrogent ainsi sur leur existence au contraire des autres êtres vivants ? Et si la conscience qu'a l'homme de croire en sa finitude serait à l'origine de sa culture et de ses croyances ?
La conscience de la mort et le savoir du temps quipasse reste propre aux hommes. Les autres êtres vivants, comme les animaux, ne se poseraient pas des questions existentielles. Ils ne se rendraient pas compte du temps qui passe et ils le subiraient.
Cette différence ferait naitre chez l'homme un sentiment inconnu, il est alors porté par la mort et la douleur. Il s'étonne de son existence et cherche sans relâche des explications sur le sens de la...
tracking img