Conscience, inconscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1614 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA CONSCIENCE
Objet: pour moi, chose vue, pensée, posée devant moi. L'objet est la chose que je tend à observer. Chose: pour soi, existe indépendament de moi et du fait que je le pense. Le monde est un ensemble d'objet et de chose + une loi d'ordre: personne ne voit la Terre, c'est un objet pensé, construit. On se représente une image, une demi-Terre vue d'un satellite par ex. Le réel: chose ouensemble de choses pour lequel les hommes s'entendent pour dire "cela existe". Le réel est construit (et non pas constaté). Le Vrai: discours tenu sur le réel, conforme à celui-ci, et qui le décrit tel qu'il existe et l'explique tel qu'il fonctionne. -> image du réel I. Conscience de soi Décrire: photo du monde -> instantané. Expliquer: vidéo -> fait intervenir le temps par des relations de causeà effet. D'après Aristote, l'historia (enquête) commence lorsqu'on se pose la question du pourquoi d'un phénomène qu'on voit. Ex: L'éclipse de lune, nommée effet. On cherche la cause. Aristote, Seconds Analytiques, La prise de conscience de soi est un acte exceptionnel. -> on vit sans se poser de questions. La présentation de soi (Qui êtes-vous?) est un acte régulé. Descartes, Discours de laméthode & Première Méditation Pour Descartes, la conscience de soi, en tant que mode d'accès au monde intérieur (moi), est l'équivalent de mes 5 sens en tant qu'ils me donnent accès au monde extérieur Descartes cherche à distinguer le vrai du faux, et crée le doute, pour arriver au vrai, ce qui a résisté à l'épreuve du doute. Indubitable: ce dont j'ai tenté de douter sans y parvenir, Il se sert deplusieurs objets: 1. La perception sensorielle: Elle s'impose à moi au moment de la perception, qu'elle soit trompeuse ou non.On ne peut donc pas croire en ses sens.(même le corps) 1% de doute = 100% de doute. 2. Les connaissances intellectuelles: Les scientifiques peuvent se tromper, Descartes évacue donc les connaissances intellectuelles. 3. La vie est un songe: Pas de distinction entre rêve etréalité.

Cependant, pour douter, je dois exister. -->1ère évidence non trompeuse de Descartes: "Je pense donc je suis"= le Cogito Descartes se définit comme substance pensante dont la nature n'est que de penser. =>Conscience de soi = connaissance de soi. Ame: Selon Aristote, principe d'animation du corps. Moi: Selon Descartes, union de l'âme et du corps. Substance: ce qui reste toujours identique àsoi sous tous les changements (permanence et identité à soi). 6eme Méditation, Descartes Descartes rejette les doutes qu'il a eu -> on ne peut pas vivre dans le doute. Le doute généralisé est hyperbolique et donc ridicule. La chronologie est la distinction entre rêve et réalité.

II. La conscience morale
Emile, De l'éducation Morale: ensemble d'interdits, valeurs et prescriptions contenu quechaque culture donne au couple bien/mal. La morale se présente comme universelle (=valable en tout lieu/temps et pour tous) or elle n'est que générale (=valable pour un groupe/culture). Raison raisonneuse: simple habileté à manier les mots qui permet de soutenir n'importe quelle thèse. Sentiment moral ≠ raison raisonneuse. Raison: entendement comme simple faculté de connaissance + volonté ou liberté.III. Autrui est nécessaire à la conscience que je prends de moi
Hegel, Phénoménologie de l'esprit Selon Hegel, il existe 3 moments de la vie: 1. En soi: Moment de pure intériorité ex: penser à une carrière future. 2. Pour soi: rapport au monde, réel, altérité, négatif. Ex: moment d'une rencontre avec autrui -> rencontre de 2 consciences. 3. Réconciliation: la réalité de ma vie correspond aumonde intérieur; et l'extérieur correspond à l'intérieur. Selon Hegel, l'en soi/pour soi n'existent pas -> fantasmes (=satisfaction d'un désir dans l'imaginaire). Il faut se confronter avec le réel, seule l'inscription dans le concret existe.

Lors de la confrontation de 2 consciences, le vainqueur est le Maître (libre), et le perdant est le serviteur car il a préféré la survie à la mort....
tracking img