Conseil constitutionnel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1785 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Communication média

RADIO

• +3h/jour/français
• Média interstitiel (on fait des choses avec la radio en fond)
• Une partie publique et une partie privée
Groupe Radio France Lois limitent la pub à la radio
Dans le groupe Radio France : tête de réseau : France Inter
Radio généraliste
• France info (+45 min/jr)
• France musique culture
• Radio bleue (pourseniors)
• Le mouv (15-25 ans)
• France bleue (régionale)
• RFO

Radios privées : radios « pirates » au début
• On travaille sur les grandes ondes (papi/mami) = pas bon son
• On travaille sur les AM (ondes moyennes)
• On travaille sur les FM (modulations de fréquences)

Loi carignon
radios locales, régionales: doivent faire un PIL (programme d’intérêt local) min 4h/jr = accès à la publocale (que par ces 3 radios)
but : protéger les petites radios régionales

Radios de catégorie
A : radios associatives (cultuelle, religieuse…)
B : radios indépendantes, commerciales (Magnum)
C : radios franchises ou affiliées
D : radios thématiques
E : radios généralistes

Médiamat : mesure l’audience radio

 Campagnes radio/ affiches = durent 1 semaine
 Soit on passe en pic, soit enfloating

B : Inconvénients radios indépendantes : notoriété, niveau tarifaire avec la concurrence, difficulté à faire du couplage publicitaire (élargir la cible en vendant ce couplage publicitaire à quelqu’un pour qu’il passe sur les fréquences)
Il y a des publicités nationales sur les radios indépendantes

En moyenne, ils passent 20 messages par jour sur une radio.

C : exemple : Virgin,Fun : avec un programme local et national
Personne qui émet, au lieu d’être tout seul, va se franchiser ou s’affilier à un grand groupe avec son programme national.

D : émettent en passif (musical, économique comme BFM, …)

E : Europe 1, RTL, RMC

Les catégories ABC permettent de faire de la pub localement
Les catégories D et E = radios nationales)

 Messages brefs = environ 10secondes
 Messages sélectionnés en pic d’audience ou en floating
 On peut faire du couplage (3 radios sur Nancy par exemple) = couplage local et national possible
Avantages média radio : forte sélectivité des média radios

La régie est soit extérieure, soit intégrée.
En dehors des régies, il y a des centrales d’achat qui achètent en volume et qui revendent aux médias ou aux annonceursdirectement.

Annonceur -> ACC (Agence conseil communication)

Plan média (fait par un média planeur et/ou un média stratège

Meilleur plan média/ moyens
Optimisation de l’impact
(GRP, cible, cœur de cible)

Régie : fait payer à l’annonceur (tarif brut) et lui retourne en général 15% du tarif brut

Centrale d’achat

Il faut réserver presque 4 ans à l’avance des fois
Pré-réservation dumédia planneur/ média stratège
Réservation

La régie a la planification de leur passage. Elles ne peuvent pas se permettre de laisser un trou. Donc elles contactent les gros annonceurs et vendent les places au tiers du prix, et si toujours personne, on casse les prix.

Quand on vend de l’espace publicitaire, on vend une audience.
On va bâtir le plan média sur ces chiffres (exemple : 9millions de téléspectateurs). Si c’est un fiasco, la régie (pour compenser) fait aux annonceurs des tarifs avantageux ou un passage gratuit.

PRESSE

• PQN = presse quotidienne nationale
• PQR
• PHN = presse hebdo
• PHR
• Presse Pro
• Presse mag (presse féminine, presse masculine, presse loisirs)
• Presse gratuite (journaux d’annonces ; PQG= 20 minutes métro)

PQN

 Le plus grand tiragenational : Ouest France (journal régional)
 Bretons et alsaciens : plus forts lecteurs
 En moyenne sur Nancy, Metz (environ 140 points de vente par ville) = il se vend par jour moins de 500 journaux nationaux sur chaque ville.
 Les PQN sont surtout achetées par les parisiens. Sont intéressantes si on veut toucher les CSP+ (35-65 ans)
 Il y a aussi les PQN sur Internet

Le chemin de fer...
tracking img