Conseil economique et social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1614 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
1èreS1 Journées européennes du patrimoine (20-21 septembre 2008) {draw:frame} Le Palais d’ Iéna se caractérise par l’utilisation du béton armé au service de formes néo-classiques Nous allons d’abord étudier l’extérieur moderne de ce palais puis l’intérieur à la fois moderne et classique et enfin nous verrons la vie de Perret. Un extérieur moderne{draw:frame} La façade sur l’avenue d’Iéna comporte une structure délibérément apparente, formée de huit colonnes de béton, de treize mètres de hauteur, qui s’élèvent sur un soubassement* et supporte directement la toiture en terrasse. Ces colonnes, tronconiques, à pans coupés se terminent par un chapiteau stylisé. Les colonnes sont élégamment fini avec l'attention au détail - les «cannelures»de la colonne de béton, par exemple. {draw:frame} {draw:frame} Elle présente l'image symbolique d'un de ces jeunes couples qui animent l'esprit de notre pays et en assurent la pérennité et la gloire. Le jeune face au monde porte le bâton de la justice et la sphère de la connaissance. La jeune fille tournée vers les métopes montre d'un geste bénéfique l'avenir. {draw:frame} On a donc pu voir àtravers cette extérieur que Perret a voulu faire cette rotonde à la fois antique avec les colonnes et le rappel des temples grecs, mais aussi avec une parfaite symétrie. Cependant, Perret nous montre une façade moderne car elle est faite entièrement en béton qui est un élément caractéristique de l’architecture moderne. Un intérieur à la fois moderne et classique Tout d’abord nous allonsétudier le hall d’entrée du palais puis la salle hypostyle, l’escalier d’honneur et enfin l’Hémicycle. Entrée* principale* du palais d’Iéna L’entrée principale a pour fonction d’être un espace entre les deux ossatures. Elle conduit les visiteurs vers la salle hypostyle par la galerie circulaire qui entoure l’Hémicycle. Le visiteur ne découvre donc pas tout de suite l’intérieur du bâtiment; il suit un couloir en arc de cercle qui l’amène après avoir gravi quelques marches, à la salle hypostyle. Elle est une sorte de guide pour entrée dans le musée. Cette entrée est faite en béton avec diverses couleurs et matières qui entre dans sa composition par exemple le marbre rose … ce qui donne à se béton une chaleur exceptionnelle. {draw:frame} La salle Hypostyle La sallehypostyle, initialement destinée à la présentation des collections du musée, présente des dimensions colossales (18 mètres de largeur sur 60 mètres de longueur). Cette salle est très classique. En effet, on trouve cela en Egypte antique. Elle est également faite principalement en béton. {draw:frame} {draw:frame} Perret reprend dans cette salle des principes architecturaux traditionnels, à travers lesgrandes baies vitrées rectangulaires. En effet, elles sont prolongées à la verticale plutôt qu’à l’horizontale car il trouvait que cela faisait penser à un homme couché, mort, ce qui est contraire aux artistes modernes qui ont une nouvelle conception architectural qui consista à instaurer des fenêtres dont la longueur est supérieure à la largeur. Perret porte un grand intérêt pour la luminosité,on trouve dix-huit baies vitrées ce qui apporte une luminosité maximal à cette salle. Cette volonté montre chez Perret une modernité var on ne trouvait pas ça chez les artistes classiques. {draw:frame} Dans cette salle, le sol joue un rôle important. En effet, il est en dalles carrées de granito, soulignées par des baguettes de cuivre. Ces dalles* renvoient une lumière généreuse. Ce sol estd’une parfaite géométrie ce qui montre encore le classicisme de cette salle. {draw:frame} L’escalier d’Honneur {draw:frame} {draw:frame} {draw:frame} Cet escalier est célèbre dans les écoles d’architecture, dans le monde entier car il a constitué la principale difficulté de réalisation du palais. Il présente un ensemble classique de l’architecture moderne. Les fenêtres hautes posées...
tracking img