Conseils

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (613 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Invisible du cinéma de Guy Bedouelle (Marseille, La Thune 2006)

En 1983, dans son ouvrage Du Spirituel au cinéma (Edition du Cerf, coll. 7e art), Guy Bedouelle nous avait proposé un essaipassionnant sur les aspirations du cinéma à traiter de questions religieuses et à son pouvoir particulier d’évocation qui le distinguerait des autres médias. Avec L’Invisible au cinéma, l’éminentthéologien dominicain de l’Université de Fribourg en Suisse aborde à nouveau ce thème qui lui est cher, de manière toutefois différente. Plutôt que d’approfondir sa réflexion ou l’étendre à d’autrescinéastes chrétiens (il s’était alors concentré sur Bresson et Rohmer), Guy Bedouelle prend le parti de nous livrer ses considérations sur un ensemble éclectique de films de cultures diverses et de cinéastes- souvent non-croyants - tels qu’il a été amené à les découvrir au cours du temps. L’ouvrage tire sa substance des très nombreux textes qu’il a consacrés au cinéma depuis une trentaine d’années :principalement des chroniques dans le mensuel jésuite suisse Choisir, mais aussi des contributions ponctuelles dans d’autres revues théologiques (Communio, Revue d’Ethique et de théologie morale, Lumièreet vie,...). Il ne s’agit pas pour autant d’une anthologie. La comparaison avec le montage serait plus appropriée : les textes existants ont été soumis à une relecture et puis regroupés dansdifférents chapitres thématiques, sans référence avec le contexte qui les a vu naître.
La démarche adoptée est ainsi humble et réfléchie. Guy Bedouelle se revendique littéralement de l’idéed’« approximation » (qu’il emprunte à Charles Dubos), soulignant par là son désir de transmettre sa compréhension personnelle du cinéma tout en préservant la part d’incommunicabilité qu’il recèle, la dimensionproprement « invisible » qui résiste à l’analyse.
Par la nature même de sa composition, L’Invisible au cinéma est inégal.
Certaines analyses frappent par leur lucidité et la vaste...
tracking img