Consommation de vin en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2813 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
N° 3 - JUIN 1997 10ème année ISSN 0988-3266

R E C H E R C H E S E N É C O N O M I E E T S O C I O L O G I E S RU R A L E S LES COMPORTEMENTS DE CONSOMMATION DE VIN EN FRANCE
La consommation de vin dans le monde a connu durant les dernières décennies de fortes évolutions ; en crois sance jusque vers 1975, elle régresse depuis le milieu des années 80, pour se situer aujourd'hui au niveau desannées 60. Ces évolutions sont contrastées selon les lieux, la demande diminuant dans les pays à forte tradition viticole (France, Italie, Espagne, Argentine) et augmentant, à des rythmes variés selon les cultures locales et les niveaux de revenu, dans d'autres. En France, la consommation moyenne par tête est en régres sion depuis les années 60 ; d'abord compensée par la croissance démographique,cette baisse a des réper cussions sur le marché depuis le mileu des années 70. Le marché français reste cependant le premier dans le monde en volume et valeur, et malgré l'orientation exportatrice de la production (pour un quart environ), la demande intérieure demeure son principal débouché que ce soit pour les vins à dénomination d'origine ou pour les vins de table. Les principaux déterminants del'équilibre du secteur viti-vinicole français, comme de ceux des principaux pays producteurs, sont liés aux modifications de la demande interne. Du diagnostic porté sur la baisse, dépendent les perspectives d'évolution du secteur et les éventuelles mesures de politique écono mique destinées à accompagner, aménager ou enrayer cette évolution. Les travaux d'économétrie sur l'analyse de la demandealimentaire doivent être complétés par des approches plus qualitatives sur les com portements de consommation, car l'évolution observée de la demande renvoie plus fondamentalement à une modification des modes de consommation (cf. encadré).

La diversité des comportements individuels
La fréquence de consommation, principal fac teur de différenciation des comportements Au cours des différentesenquêtes, les personnes constituant l'échantillon représentatif de la population française ont été systématiquement interrogées sur leur fréquence de consommation du vin (cf. tableau 1). Il est rapidement apparu que cette notion de fréquence de consommation, classant les Français selon trois grandes catégories de comportement (consommateurs réguliers, consommateurs occasionnels, non-consommateurs),constituait la variable essentielle permettant de décrire et de comprendre le mécanisme de la baisse de consommation du vin en France. En effet, la fréquence déclarée permet d'estimer, pour chaque personne, un nombre de jours de consommation à l'année, alors que l'observation effective des consommations aux cours de quatre repas permet de calculer un volume individuel moyen de consommation.L'observation de la consommation alimentaire : les sources statistiques
La plupart des statistiques disponibles pour étudier la consommation alimentaire (séries de l'INSEE, panels de consommation) n'observent en fait que les achats alimentaires des individus, et plus souvent des ménages. L'enquête sur la consommation du vin mise en place par l'INRA et l'ONIVINS en 1980 (et répétée en 1985, 1990 et1995), s'attache, elle, à décrire les prises alimentaires des individus. Elle observe et cherche à expliquer les relations entre trois variables mises en œuvre dans tout comportement de consommation : le type de consommateur, la nature du produit consommé et les circonstances de la consommation. Portant sur échantillon de 4 000 personnes, permettant d'observer les disparités géographiques descomportements, ces enquêtes fournissent, sur une période de 15 ans, une source d'informations unique sur la transformation des comportements de consommation du vin en France.

Edité par le Département d’Economie et de Sociologie Rurales de l’Institut National de la Recherche Agronomique Mission Publications : 65, Bd de Brandebourg, 94205 Ivry-sur-Seine Cedex - Tél. 01 49 59 69 00. Directeur de la...
tracking img