Consommation et desir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1163 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
«Je dépense, donc je vois que je suis ! » affirme Jean Baudrillard dans Le système des objets, la consommation des signes soulignant ainsi la relation étroite qui existe entre le désir de consommer et la perception de l’existence. Le verbe « penser » est alors remplacé par le verbe « dépenser » (remarquons aussi le jeu de mot ‘dé- penser’ qui connote l’absence de la raison). De plus,l’expression « je vois que je suis » montre aussi que le consumérisme n est qu’une façade qui s’apparente a l’existence. « L’objet est bien ainsi au sens strict un miroir.» Du fait de cette relation, se posent les questions suivantes : Avons-nous donc vraiment conscience de l’objet de nos désirs ? Que cherchons-nous à travers nos désirs ? Est-ce que les objets permettent de satisfaire les désirs de l’homme?Nous tenterons de répondre a ces questions en étudiant d’abord comment l’objet satisfait le désir bien au delà du besoin naturel pour nous intéresser ensuite a l’origine d’un désir qui est difficile a cerner.

La consommation ne satisfait pas un besoin : « Si elle était ce pour quoi on la prend naïvement : une absorption, une dévoration, on devrait arriver a une saturation. Si elle était relativea l ordre des besoins, on devrait s acheminer vers une satisfaction. Or, nous savons qu’il n en est rien : on veut consommer de plus en plus.
L’animal a des besoins, comme l’homme peut aussi en avoir. Le besoin de sommeil, le besoin de manger, le besoin de boire, le besoin de respirer sont des besoins au sens strict. Un besoin se signale par des sensations spécifiques, soit respectivement icide la fatigue, la faim, la soif, l’étouffement. Aussi, apparaît-il suivant la nature biologique de l’organisme. Le besoin caractérise la conscience vitale, il est par définition organique ou biologique.

Une question se pose alors : Comment passe-t-on alors du besoin au désir ? Pour Hegel, cela revient à différencier le moi-naturel (celui du désir naturel) du moi-humain. Tant que la conscience enreste à la seule satisfaction de ses tendances, elle est enfermée dans le narcissisme du besoin.
Quant au désir, il y a dans le désir le plus simple une dimension qui est celle du désir de reconnaissance propre à l’ego. Ainsi l’homme chercherait-t il a travers la satisfaction de ses désirs la reconnaissance du reste de la société et donc il cherche être envié pour devenir a son tour objet dudésir.
D’autre part, c est l objet qui va s’imposer comme échelle de mesure entre les hommes car « Consommer, c’est d’abord manipuler des signes et se poser soi-même par rapport à ces signes” (Jean Baudrillard) ce qui fait de ces objets un outil indispensable pour que l’homme puisse affirmer son identité et se différencier du groupe ou bien au contraire pour pouvoir rejoindre le groupe. Laconsommation devient un système d’échange, et l’équivalent d’un langage.

Comment caractériser ce qui fait en propre l’objet du désir ? Tout désir naît d’un manque. On ne désire pas ce que l’on possède, on ne désire que ce qui nous manque. Ainsi, il faut qu’il y ait la représentation d’un manque pour faire naître l’envie, pour faire naître le désir. Il faut aussi et surtout, que le sujet croit trèsfermement que l’objet de son désir est l’incarnation de ses attentes. Plus cette croyance est vive et plus le désir est intense. Toutefois, pour comprendre le désir, il faut discerner avec exactitude la nature du manque qui en est l’origine, car c’est ce manque qui donne au désir son élan et sa valeur. Or, avec la société de consommation, le désir qui était jusqu’alors connu par la conscience revêtun ‘masque’ au point ou nous ne savons plus vraiment quel est l’objet réel du désir : Par exemple, l’adolescent qui veut absolument une moto sait-il exactement pourquoi il la veut ? Est-ce vraiment sûr que c’est la moto qu’il désire et pas le gain d’une certaine fierté, d’une assurance devant ses copains, d’un sentiment de force et même de virilité ? Si c’est le cas, cela veut dire qu’il...
tracking img