Consommation et investissement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1699 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Consommation et investissement

I – La consommation des ménages.

1) Présentation de la consommation dans la comptabilité nationale

C’est l’utilisation finale de biens et services par des individus en vue de satisfaire leur besoin. Elle est attribuée aux ménages essentiellement. Les ménages réalisent aussi des investissements (immobilier).

2) Les déterminants de cetteconsommation.

A partir de leurs revenus, les ménages ont 2 options: consommer ou épargner.
La partie qui est dépensé est la propension à consommer (part du revenu consacré à la consommation=c). La propension à épargner = (part du revenu consacré à l’épargne=s) 1-c=s.
Le consommateur fait des arbitrages entre:
- consommation ou épargne
- ce qu’il va consommer

John Meynard Keynes, milieu duXXème siècle, a montré que la consommation augmente avec le revenu: + on gagne d’argent, + on peut le consommer mais – vite car + le revenu est élevé, + l’épargne est importante.

Veblen (1857-1929) a réfléchi sur ce qu’il appelle la consommation ostentatoire. Le consommateur consomme non pas pour satisfaire ses besoins mais pour pouvoir afficher ses biens (étalage de richesse).

Engels (XIXèmesiècle) distingue 3 catégories de biens et services dont la consommation évolue différemment en fonction du revenu:
- Biens inférieurs (consommation augmente – vite que le revenu).
- Biens normaux (+ on gagne, + on va dépenser de façon nominal mais de façon égale). Exemple: le logement.
- Biens supérieur (consommation augmente + vite que le revenu). Exemple: niveau de revenu haut =délaissement de la consommation bas de gamme = hausse des dépenses liés à la culture, loisirs, luxe, tourisme…

La théorie du revenu permanent datant des années 1970.
Milton Friedman (Nobel 75) et F. Modigliani (Nobel 76) ont mis au point cette théorie et celle du cycle de vie. Pour eux, les individus sont rationnels. Ils ajustent leur dépenses en fonction du revenu qu’il calcule avoir surl’ensemble de leur vie (planifications).

Conséquences: Il ne sert à rien de chercher à encourager à court terme la consommation par des subventions, allocations = théorie de non intervention de l’Etat par Friedman et Modigliani.

Keynes = Partisan de la consommation à court terme. Il faut permettre aux ménages surtout à ceux ayant les + bas revenus de consommer.
Aspects psychologiques sur leconsommateur en fonction de la conjoncture et du climat de confiance. La peur de la conjoncture entraîne l’épargne.

3) Les apports dans le circuit économique (dynamique).

La consommation stimule la demande accordée aux entreprises:
- soit les entreprises sont en sous régime, elles travaillent en dessous de leur capacité de production = hausse de la production sans embauche.
- soittoutes les capacités de production sont utilisés à 100% = embauche + acquisition d’équipement.

Entre 2000 et 2007, la croissance du PIB est due à la consommation pour l’équivalent de 1 à 2 point. En 2009 sur une année de récession où le PIB a baissé de 2,6% la consommation a contribué à la croissance à hauteur de 0,4%. Les investissements et les dépenses de l’Etat ont tiré l’économie dans le rouge.Hausse des taxes perçues par l’Etat: la TVA (1ère ressource de l’Etat: 15%).
19,6%= taux normal de la TVA. 5,5%= taux réduit (restauration, bâtiments..). 2,1%= taux super réduit (médicaments, livres..).

Toute baisse de la consommation se fait sentir.
TIPP (Taxes Intérieures sur les Produits Pétrolier). Taxes sur l’alcool, le tabac, le loto, les sodas, le PMU. Elles représentent 6%.Effets de 2nd rang ou indirect avec notamment des effets d’embauche, hausse des cotisations reçues par les systèmes de protection sociale, effet sur les heures supplémentaires.

Keynes = effet d’entraînement de la consommation sur la demande se justifie par la demande publique lorsque c’est nécessaire.

|K= 1/1-c. |

On définit le multiplicateur keynésien comme le coefficient qui...
tracking img