construction metallique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1924 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Système porteur des halles
I-3 Cadres à profils à doubles T
Le choix de la forme du cadre dépend de beaucoup de critère de
conception de l’ossature, de la portée, du système statique retenu, du
mode de construction…
En pratique, la hauteur des poutres constituant une traverse à double
Té se situe entre L/15 et l/30

1

Portées et écartement des cadres
Les portées sont conditionnéespar :
- Les exigences d’exploitation, nécessitant souvent des surfaces libres
importantes sans montants
- L’économie conduisant à des portées plus petites

Pour les halles courantes, les portées des cadres se situent entre 10
et 30 m.
Pour les très grandes halles ( destinées au sport, au spectacles) des
portées de 50 m ou plus sont possibles.
Le choix de l’écartement des cadres dépend ducout de la structure.
Ecartement grand des cadres
éléments secondaire
Faible écartement des cadres
cadres et des appuis.

gros élément et grand nombre des
nombre plus grand nombre des

Les écartements courants sont de l’ordre de 5 à 7m, les écartement
2
maximaux de l’ordre de 15m.

Systèmes statiques
La liaison entre les barres formant le cadre ou avec les fondations:
- Liaisonarticulée, permettant le mouvement angulaire d’une barre
par rapport à l’autre
- Liaison rigide évitant une
rotation relative des éléments

L’hyperstaticité d’une structure a pour conséquence:
- Une bonne répartition des moments des flexions des déplacements
plus petits
- Une possibilité de redistribution des efforts en cas
d’endommagement à la suite d’un incendie, d’un choc, d’uneexplosion
- Une grande sensibilité à des changement de températures, à des
tassement d’appui différentiels, à des déplacement d’appui, aux
3
imprécisions de fabrication ou de montage…

Exemples de réalisations d'articulations. (Figures du bas extraites de
http://www.proceq.com/francais/produkte/gruppe2/restonBrueckenlager)
4

5

6

Détails de construction
les pieds de montantconstituent la zone de transition
entre l’ossature métallique et les fondations en béton armé

Les angles de cadre constituent la zone de raccordement de la
traverse sur le montant

7

Les clés de faitage sont des points singuliers des cadres à traverses
brisées.

8

I-4 Fermes à treillis
Possibilité de réaliser des portées importantes
-Fermes triangulaires
-Fermes trapézoïdales
-Fermesdroites

Selon la disposition des barres, on distingues les systèmes en
treillis simple, double, en V, en K ou en N.

9

I-5 stabilisation des halles - Contreventement


Une ossature métallique est stable si chaque direction de l’espace est
stabilisée
Le contreventement permet de
- transmettre les efforts horizontaux
- Limiter les déformations
- Contribuer à augmenter la stabilitéde la structure et de ses éléments



Les contreventements sont définis selon leur situation dans l’enveloppe et
selon leur position transversal ou longitudinal

10

La rigidité nécessaire est conférée
- par triangulation à l’aide de barres diagonales (en treillis)
- par remplissage (voile en béton armé ou diaphragme en tôle en acier)
- par rigidifiassions des nœuds (cadre-portique)Trois conditions à respecter:
Au moins trois plans d’action de forces
Les plans d’action de force ne doivent pas être concourants
Les plans d’action latéraux ne doivent pas être toutes parallèles entre eux

11

Contreventement par:
- par remplissage (voile en béton armé ou diaphragme en tôle en acier)
- par rigidifiassions des nœuds (cadre-portique)

12

I. Système porteur deshalles
I-6 Structures spatiales
- Grilles de poutres
- Treillis spatiaux
- Surfaces courbes

13

- Surfaces courbes
- Structure plissées
- Structure tendues -suspendues
-Structures à membranes

14

II. Système porteur des bâtiments

15

II. Système porteur des bâtiments
II-1 Systèmes porteurs usuels
1- Ossatures articulées
Avantages:
- Des nœuds d’exécution simples
- Un...
tracking img