Conte étiologique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1233 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Pourquoi la lune brille-t-elle la nuit ?

Au début de notre ère, alors que le monde venait d’être créé, que les êtres vivants vivaient déjà sur Terra la terre et que les astres étaient en place, tout le monde était heureux.

Tout le monde ? Non, pas vraiment tout le monde, quelqu’un était triste, très triste. Ce quelqu’un s’appelait Luna, Luna la lune.
Luna la lune était un astre et plusparticulièrement un satellite de Terra la terre, tournant autour d’elle. En une nuit et une journée, elle avait vu le monde entier. Fabuleux, me diriez-vous ! Mais pas pour Luna. Car il se trouve que personne ne s’était aperçu qu’elle existait. Aucun être vivant sur Terra la terre n’avait vu Luna la lune depuis sa naissance.
Cela la plongeait dans une tristesse énorme. Elle qui voyait le mondeentier se lever, manger, bouger, s’endormir, … vivre quoi ! Les vivants n’avaient d’yeux que pour Sunshine le soleil. Il est vrai qu’il était très beau et très grand et fort, et … il avait ce petit quelque chose que Luna n’avait pas : il brillait !!! Oui, il brillait tellement bien et fort que quiconque regardait vers lui en était ébloui. D’ailleurs, les habitants de Terra la terre l’adoraient etvoudraient qu’il ne s’arrête jamais de rayonner tant il leur donnait de la joie de vivre.
Le seul moment où il ne brillait pas c’est quand il faisait nuit. Car Sunshine le soleil ne pouvait pas éclairer Terra la terre totalement et d’un seul coup puisque Terra était une planète et qu’une planète est une sphère. Il éclairait donc une seule partie à la fois et le reste de Terra la terre étaitplongé dans le noir. À ce moment là, les terriens en profitaient pour se reposer. À quoi ça sert d’être réveillé si le soleil n’est pas là ! Et puis, sans Sunshine, ils ne voyaient rien. Oh, ils pouvaient bien s’éclairer de lanternes et de feu mais ce n’était pas suffisant.
Luna était triste et jalouse de Sunshine. Mais pourquoi brillait-il autant ? « Qu’a-t-il de plus que moi ? se dit Luna ». Son plusgrand souhait était d’étinceler comme lui.

Mais comment faire ? Il y a bien un moyen de briller un peu. Rien qu’un tout petit peu pour qu’au moins, les êtres vivants de Terra la terre s’aperçoivent de son existence !
Luna réfléchit pendant un tour entier de Terra la terre, une nuit et un jour complet ! Lorsque revint la nuit, elle découvrit quelque chose d’intrigant. Les êtres humainsregardaient aussi vers le ciel. « Mais pour voir qui, se dit la lune, ils ne peuvent pas me voir, je ne suis pas lumineuse. ».
Puis, elle se retourna et eut très mal aux yeux. C’était comme si des centaines de lucioles nageaient autour d’elle. Il y en avait plein. Petit à petit ses yeux s’habituèrent à ce scintillement. Elle s'étonna: « Mais qui sont ces étranges lucioles étincelantes, je ne les aijamais vues ! se dit-elle ». Il est vrai que Luna n’avait jamais regardé ailleurs que vers Terra la terre et vers Sunshine.
Prenant son courage à deux mains, elle alla voir la luciole la plus proche. Le trajet fut long et éprouvant mais sa curiosité était plus forte que sa fatigue. Et plus elle s’approchait de son but, plus cette chose brillait et aveuglait Luna.

Arrivée devant la luciole, bienque très éblouie, Luna lui demanda :
- Bonjour, je m’appelle Luna la lune. Et toi, qui es-tu ? Es-tu une luciole géante ?
- Une luciole ?! Bien sûr que non voyons ! Je suis une étoile et je m’appelle Stella. On me nomme aussi l’Etoile du berger car je guide les bergers lorsqu’ils sont perdus. Je suis leur point de repère dans le ciel si tu veux. D’ailleurs, nous sommes toutes des étoiles, noussommes toutes sœurs.
- Ooooooooh, que c’est beau. J’aimerais tellement comme vous, être un repère pour les terriens. Mais pour eux, c’est comme si j‘étais invisible car je ne suis pas lumineuse. Comment as-tu fait pour briller comme tu le fais ?
- Je suis née comme ça. C’est comme pour Sunshine le soleil. Tu pourrais aller lui demander comment il a fait.
- C’est une très bonne idée. Merci...