Conte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Français : le conte
Il était une fois trois petits cochons qui vivaient avec leur maman. Ils étaient inséparables et faisaient toujours tous ensemble. Au fil des années, ils grandissaient de plus enplus vite jusqu’au jour où, devenus grands, gros et gras, vint le moment de quitter la maison familiale pour suivre leur chemin chacun de leur côté.
Les trois cochons ne voulaient pas se séparer,ils décidèrent de rester ensemble et de construire une grande maison dans laquelle ils vivraient tous les 3.
Le portail et la cour intérieure étaient faite de paille, les escaliers et le hall d’entréeétaient en bois, le gros de la maison quant à lui était en briques. Ils avaient bâti leur maison non loin d’une petite ferme remplie d’animaux joyeux où la nourriture abondait. Les trois petits cochonsconvoitaient toute cette nourriture qui les faisait saliver.
Un soir, ils décidèrent de rendre visite aux animaux de la ferme. Durant cette soirée, les cochons se montrèrent très effrayants etviolents, les animaux n’opposèrent aucune résistance. Cette nui brutale marqua les esprits et l’avènement de….. « La Triade du lard ».
Une fois de retour à la maison, les trois frères dévorèrentrapidement leur butin. Satisfaits de planifier leur coup, les cochons s’empressèrent de planifier leur prochaine descente dans la basse-cour.
Le soir suivant, « La Triade du lard » sema la terreur parmi lesanimaux et raflèrent leurs vivres. Les jours se succédèrent et les rafles de nourriture étaient de plus en plus nombreuses. La triade venait même durant la journée.
Les animaux de la ferme étaient àbout de force et au bord de la crise de nerfs. Ils se cotisèrent pour s’offrir les services de « la mafia Foxxhound ». Ils firent appel à Fox, un renard très malin. Fox dit aux animaux que cela faisaitun moment qu’il observait les trois frères et qu’il attendait impatiemment de pouvoir leur mettre la patte dessus.
«  Mon plan était simple, il faut saboter la nourriture. Comme mettre des vers...
tracking img