Conteneur maritime

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5571 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CONTENEUR MARITIME

A) HISTORIQUE / DEFINITION

« L’espace maritime est défini comme un système géographique dont la finalité consiste à relier les espaces continentaux.» Le transport maritime est donc un instrument privilégié des échanges internationaux et a connu plusieurs révolutions pour s’adapter au fil du temps à l’évolution des échanges.

La conteneurisation est sans doute l’unedes révolutions les plus marquantes du transport maritime. Mais qu’est ce en fait la conteneurisation et comment elle est née ?

La conteneurisation est l’utilisation de conteneurs pour le transport maritime de marchandises. Apparu dans les années 20 aux Etats-Unis dans les transports ferroviaires, la conteneurisation a gagné la France peu de temps après car les premières utilisations enmaritime y ont été enregistrées en 1925. Par la suite, la conteneurisation a été utilisée par les Américains pendant la Deuxième Guerre Mondiale et la Guerre de Corée.

L‘exploitation commerciale de ce mode de conditionnement telle que nous le voyons de nos jours ne date que de 1956 où un entrepreneur de transport routier américain, Malcom Mac Lean a eu l’idée de transporter ses remorques sans leurschâssis sur un navire. Dix ans plus tard en 1966, le « Fairland » d’une capacité de 228 conteneurs a été le premier porte-conteneurs à relier l’Amérique et l’Europe. Ces deux dates symbolisent l’apparition de la conteneurisation moderne.

La conteneurisation a donc moins d’un siècle et pourtant son essor fait qu’elle se taille actuellement une place de choix dans les échanges maritimesinternationaux. En effet, 80% des

échanges internationaux se font à par voie maritime pour un volume évalué à 5,1 milliards de tonne en 2004. Le conteneur représente près de 80% de ce volume soit 300 millions d’EVP.

Aujourd’hui, le transport de marchandises par conteneur est devenu banal et où tout ou presque se met en « boîtes ». Toutes les marchandises qui doivent voyager sur de longues distances endehors des vrac (charbon, céréales, minerais de fer…) et des liquides (hydrocarbures par exemple) sont aujourd’hui chargées en conteneurs. Par ailleurs, 9 400 000 conteneurs circulent en 2004 représentant 14 300 000 EVP. Ces constats nous amènent à nous intéresser sur le conteneur et ce qu’il représente.

Le terme de « boîte » utilisé quand on évoque les conteneurs amène à ne voir dans leconteneur que la notion matérielle de la chose. Cependant, le concept vise une notion matérielle mais aussi une notion juridique. Le conteneur est complexe dans sa définition. C’est un emballage mais aussi une marchandise.

En effet, les recherches autour du conteneur avaient pour but de trouver la formule d’un emballage susceptible de permettre d’acheminer intacte une marchandise à travers toutes lesvicissitudes du transport maritime. Comme le souci des chargeurs et des transporteurs est de garantir l’arrivée de la marchandise en son état de départ, le conteneur a été présenté à son avènement comme une « forme relativement nouvelle d’emballage » dont l’utilisation assurerait l’arrivée des colis en toute sécurité et aux moindre frais et offrant par ailleurs une « garantie contre casse, vol etavaries, sans limitation ». La pratique voit dans le conteneur un emballage étanche, solide, inviolable et facile à manipuler. La résistance et l’inviolabilité sont les points forts du conteneur.

Mais le conteneur n’est pas qu’un simple emballage. Comparé aux autres types d’emballage, il se distingue par sa valeur onéreuse et par le fait qu’il soit réutilisable plusieurs fois, il est assimiléà une marchandise et non à un accessoire du navire.

Le conteneur est devenu l’ « outil roi » de l’expédition maritime et du transport multimodal en général.

B) REGIME JURIDIQUE

1) Les opérations de « pré-conteneurisation »

Une fois que le chargeur a choisi ou accepté d’envoyer sa marchandise par conteneur, trois points doivent être étudiés par les parties au contrat : la fourniture...
tracking img