Contexte de la strategie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème : CONTEXTE DE LA STRATEGIE
Le cas de la SAQ (Société des alcools du Québec)

« Le Québec instaure en 1921 un monopole étatique sur la consommation d'alcool avec la création de la Commissiondes liqueurs (l'ancêtre de l'actuelle Société des alcools, SAQ) » (Jacinthe Fortin)

« En 1978, les vins font leur apparition sur les tablettes des épiceries malgré une forte résistance. Ladirection de la SAQ de l’époque y voit la création d’un réseau qu’elle considère parallèle au sien. En 1985, on annonce la privatisation des magasins de la Société des alcools mais un changement degouvernement viendra stopper le processus de vente des magasins ». (Alain P. Proteau).

« À la suite de l'acquisition de l'embouteilleur québécois Celliers, l'entreprise ontarienne Vincor commence àcontrôler environ 75 % des parts de marché du vin vendu en épicerie et le vieux débat de rendre accessible au privé le commerce de l'alcool au Québec refait à nouveau surface à la fin des années 1990. C’est àce moment que la SAQ débute son virage. » (Martin Poirier)
« Avant 1998, la SAQ gérait sa décroissance et se refusait à investir dans sa modernisation. […]. Par conséquent, les ventes de la SAQn'avaient augmenté que de 1 % en moyenne par année tandis que le bénéfice net avait diminué, passant de 387,6 millions en 1989-90 à 378,1 millions en 1997-98. En 1985, la SAQ avait 340 succursales ayantau total une superficie de 1, 750 000 pi2. En 1998, elle avait toujours 340 succursales mais la superficie totale avait été ramenée à 1 million de pi2, soit une diminution de plus de 40 %. Lessystèmes informatiques internes de gestion dataient des années 60. Dès 1998, les en-têtes de journaux pointent la SAQ. Le Devoir titre le 2 mai : « La SAQ menacée ». On parle de fermeture d’une quarantaine desuccursales avec une perte de 30 % de sa clientèle ».
« La prise en main de la SAQ par deux nouvelles équipes de direction, la première en 1998 avec Gaétan Frigon, et la seconde en 2001 avec...
tracking img