Contigence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2750 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
École des Mines de Nantes Département S.H.S

SOCIOLOGIE DE L’ENTREPRISE
Guy Minguet

Copyright.Guy.Minguet.emn

1

Modèle de la Contingence structurelle

2

Plan de la présentation
1. Une définition de la contingence 2- Un cadre d ’analyse 3. Les facteurs de contingence 4. L ’analyse de l ’environnement 5. L’analyse des structures d’organisation

3

1. Définition de lacontingence
La question de l ’environnement La question de l’organisation La question de la « bonne forme » Les implications Un exemple : les buts multiples

4

La question de l ’environnement
La « contingence structurelle » désigne l ’interdépendance de la structure -et du fonctionnement - avec les caractéristiques de son contexte. Une métaphore de l ’organisme vivant : l ’entreprise est vue paranalogie comme une cellule dans son éco -système
5

La question de l’organisation
Une organisation revêt deux aspects
une entité (aspect institué, « dur ») structurée un processus (aspect « organisant ») en cours Une organisation qui en permanence s ’adapte et intervient sur son environnement D ’où le fait qu’elle ne correspond à aucune nécessité et qu’elle s ’impose comme artificielle
6 La question de la « bonne forme »
La structure (processus et entité) est conçue comme une forme contingente à (sous interdépendance) l ’environnement La « bonne structure » est adaptée à son environnement L ’environnement « fabrique » ses organisations
7

La fin du mythe de l ’organisation universelle
Il n ’existe donc pas de forme idéale, universelle : l ’environnement se modifie, lesorganisations se différencient Il n ’existe pas une « bonne » manière de s ’organiser, de travailler Mais plusieurs à déterminer en fonction des caractéristiques externes et internes Toute organisation n ’est pas en soi efficace
8

Une organisation contingente
Un construit humain et artificiel avec des buts multiples sinon contradictoires
Exemples : un hôpital, une maison de redressement (1)(1) C, Perrow , 1965
9

Un construit artificiel (Perrow)
Un hôpital sous emprise de la médecine de pointe :
un conflit entre la recherche, l ’enseignement et les soins une gestion sous tension des buts

Une maison de redressement :
une conception normative libérale une demande de coercition par les personnels
10

L ’implication et l ’ inertie institutionnelle
Les organisationsrationnelles ne peuvent contrôler la rationalité limitée des acteurs Les acteurs se mobilisent : lorsque la primeur est accordée à la survie organisationnelle Les acteurs se mobilisent dans leur pratique: en insufflant des valeurs et de la signification à leur action par delà les requis techniques ou les obligations de leur activité
(1) D ’après Philip Selznick, 1965
11

L ’implication et l’inertie institutionnelle
Les organisations transforment leurs buts plus facilement que leurs moyens - elles s ’adaptent aux nouvelles niches de l ’environnement, quelquefois elles imitent les voisines, parfois elles adoptent des modes Les organisations survivent à leurs buts originels. Les pratiques survivent à leurs utilités concrètes
Selznick
12

2 . Cadre d ’analyse de la contingenceContraintes de marché Contraintes scientifiques et techniques Contraintes politiques Contraintes d ’emploi Contraintes réglementaires
13

Cadre d ’analyse de la contingence
Comprendre la variable environnement : Imprévisibilité, variété, complexité, évolution

Culture

Interactions

Environnement

Structure
14

3. Les facteurs de contingence (Mintzberg)
Age et taille Systèmesocio-technique Environnement culturel Environnement de marché Efficacité dans la conception

Mintzberg, Structure et dynamique des organisations, 1982

15

Les facteurs de contingence
Age et taille
Etude exemplaire sur les organisations émergentes Recherche sur les « jeunes pousses » dans la Silicon Valley (Baron & Hannan & Burton, 2001) Le projet SPEC (The Stanford Project on Emerging Companies)...
tracking img