Contrat de travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (884 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le contrat de travail, un mythe dans nos entreprises
Claude Zéba

Décrocher un contrat de travail est devenu depuis des lustres, une gageure et non un droit inaliénable auquel a droit toutemployé, comme le préconise les textes de la République.
« Le contrat de travail est une convention par laquelle un travailleur s'engage à mettre son activité professionnelle sous l'autorité et ladirection d'un employeur, en contre partie d'une rémunération », stipule l'article 23, alinéa 1 de la loi n° 92/007 du 14 août 1992, portant Code du Travail. Mais combien de travailleurs camerounais enactivité, que ce soit dans les secteurs public ou privé, peuvent brandir un contrat de travail signé en bonne et due forme avec leurs employeurs ?
Tout se passait encore bien, du moins passablement avantla libéralisation, chacune des parties sachant à quoi s'en tenir, du moment où l'Etat exerçait un droit de regard dans ce genre d'opération, relève avec un brin de nostalgie Thomas S., la cinquantainerévolue, employé depuis plus d'une décennie comme temporaire dans une industrie de pâte alimentaire à Douala. La libéralisation de l'économie des années 90 a tout foutu en l'air, renchérit un de sescompagnons de galère. Les contrats sont délivrés à tête chercheuse. S'ils n'ont pas tout simplement disparus des usages. Nombre d'employés n'ont à ce jour que leurs yeux pour pleurer.
Les périodesd'essai, limitées à six mois au plus, d'après le Code camerounais du travail, sont indéfiniment prolongées. Pourtant, l'article 28 alinéa 2 dit que « L'engagement à l'essai doit être stipulé par écrit.Il ne peut être conclu pour une durée supérieure au délai nécessaire pour mettre à l'épreuve le personnel engagé, compte tenu des techniques et usages de la profession. Dans tous les cas l'engagementà l'essai ne peut porter, renouvellement compris, que sur une période maximale de six (6) mois, sauf en ce qui concerne les cadres pour lesquels cette période peut être prolongée jusqu'à huit (8)...
tracking img