Contrat social jean jacques rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (895 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document

Jean Jacques Rousseau grand philioophe-politique du 18 ème siècle est célèbre pour ses travaux centrés sur l'homme, la société et l'éducation.
Il se situait principalement dans une optique dite"contractualiste", une conception qui admet que toute société est fondée sur un contrat social dans lequel les hommes abandonnent leur état de nature.
Il apparaitra comme philosophe "révolutionnaire"avec son discours emprunté à Thomas Hobbes sur l'inégalité.
Nous verrons dans un premier temps cette forme traditionnelle de la pensée de Rousseau sous son aspect théorique, puis dans un deuxièmetemps nous développeront ses idées qui ont poussées dans la pratique certaines populations à vouloir modifier leur structure politique, économique et sociale.

1 De la théorie du contrat social...A.Critique de la souveraineté royale.
Rousseau s'introduit comme "citoyen" et se présente ainsi comme étant né dans un "état libre"
Il faut bien situer l'époque et la construction de la société. Noussommes en Monarchie où la souveraineté appartient en totalité au roi.
"L'homme est né libre, et partout il est dans les fers". De ce fait il appuie que l'homme a un champ d'action nul quant à sonautorité sur l'Etat.
"La société, ou tout au moins l’Etat, n’est pas un phénomène naturel mais une création artificielle et donc volontaire." il s'oppose donc à Aristote pour lequel
l'Etat est unphénomène naturel qui découle de l'évolution du cadre familiale à celui du clan, du village, puis de la cité.Pour Rousseau il y a une réelle distinction
entre les gouvernants et les gourvernés. Cesderniers subissent une sorte d'assujétissement.
"La liberté constitue l’essence même de l’Etat : l’obéissance des hommes à un pouvoir ne peut résulter que de leurs propres engagements." L'ordre politiquene peut être fondé
sur l'esclavage et pour Rousseau l'Etat doit obéir à l'homme et l'homme à l'Etat. On admet donc que le citoyen doit jouer un rôle prédominant dans la fonction de l'Etat.

B....
tracking img