Contre argumentation cours gym

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (391 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Aujourd’hui, je vais vous parler du cours d’éducation physique. Mais qu’est‐ce le cours  d’éducation physique? Est‐ce que l’on éduque physiquement les élèves? En tout cas, le sport fait partie de l’éducation. Mais l’éducation c’est en partie aux parents d’en assumer  les responsabilités… Alors, pourquoi en faire des cours à l’école? Comme le sport est nécessaire pour rester en bonne santer, et qu’un élève à besoin de son sport, on  pourrais par exemple demander la preuve que l’élève fait du sport en activité extrascolaire, comme ca on ne le priverai pas de son sport. De plus, le cours d’éducation  physique peut poser des problèmes d’integration si un élève n’est pas le meilleur en  cette matière et qu’il est dans une classe de sportifs.  Les heures données pour le cours d’éducations physiques pourraient servir à travailler à d’autres matieres, par exemple  au cours d’orthographe, etc. Les cours d’éducation physique  nécessite des locaux qui peuvent couter cher et il peut aussi y avoir du matériel cher.     Les élèves ont tendence à valoriser plus le cours d’éducation physique que les autres cours. Voici ce qu’un anonyme a écrit par rapport au cours d’éducation physique et au sport en 
général. 

 
« Je trouve qu'on est dans un monde où le sport est déjà beaucoup plus valorisé que le reste. Où on considère avec plus de bienveillance un gamin bon en sport que bon en maths ou en musique. Où  les  gens  s'agglutinent  devant  un  match  de  foot  alors  qu'ils  ignorent  superbement  un  concours  musical. Un monde où les profs de gym et sport à l'école se permettent des réflexions humiliantes et désobligeantes envers les gamins pas débrouillards en sport alors qu'ils ne se permettraient pas la moitié devant une orthographe déplorable et un manque de culture générale. Alors oui à l'exercice  physique,  c'est  indispensable,  mais  non  à  la  dictature  du  sport.  D'autre  part  ça  me  fait  marrer ...
tracking img