Contre-argumentation de philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3779 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour avoir cet ordre mondial, il faut formater toute la planète à la nouvelle doctrine.

Selon toute logique, c’est un fait. Puisque ce serait un ordre mondial, il serrait normal que toute la planète y participe. Quand on y réfléchit bien, c’est en contradiction avec la manière d’agir des hommes depuis très longtemps. Depuis aussi loin que je peux me souvenir, les hommes se sont toujoursdivisés. Ils se sont divisés en clans. Ils se sont divisés en ethnies. Ils se sont divisés en royaumes, en empires, en pays. Ils se sont divisés en religions, en idéologies. Depuis le début, les hommes ont toujours été divisés, ils n’ont jamais été tous unis ensemble, et ça, depuis des milliers d’années. Pourquoi ? Et pourquoi cela devrait-il absolument changer maintenant ? S’il n’y a pas eu dechangements dans cette manière de faire depuis des centaines et des centaines d’années, il doit bien y avoir une raison. Cette raison, je crois pouvoir la supposer.

Selon moi, la raison pour laquelle les hommes ne se sont jamais tous unis ensemble est qu’ils sont simplement trop différents. Ce qui les caractérise tant, ce sont principalement la différence. Un Rwandais, une Japonaise, une Chilienne, unAmérindien, une Russe, un Américain… Quand nous évoquons ces simples mots, des images et des visages nous viennent en tête. Nous pensons aux traits physiques et de caractères de chaque personne à qui ces mots réfèrent. Et c’est justement ce qui caractérise l’espèce humaine. Ils se sont unis avec des gens qui leurs ressemblaient d’une manière ou d’une autre. Par habitude, par besoin de protectionou par désir de perpétuer la « race », les hommes ont toujours été attirés par des gens qui leurs ressemblaient, des gens à leur image. Si nous réunissions tous les hommes sous une seule et même union, ou peu importe le nom que cela aurait, je crois que ce serait le début de la fin. Le début de la fin, car cela marquerait l’entrée dans une « ère nouvelle ». Pour que tous les hommes soient égaux, sic’était possible, il faudrait abandonner ce qu’on aime tant qui nous différencie. On ne peut pas demander à un Africain s’il regrette d’être né avec la peau noire, car il a toujours vécu comme ça et, selon moi, il ne voudrait pas un seul instant avoir une peau blanche, car il ne serait plus la même personne. Nos différences physiques nous aident à découvrir et à définir qui nous sommesréellement.

Une autre différence entre les hommes est les croyances. On ne peut demander à un communiste et à un capitaliste de s’entendre sur la manière de diriger un pays. Les croyances et les traditions propres à chaque être humain et à chaque peuple ont leurs raisons d’être. Selon moi, si nous devions nous unir sous un ordre mondial, il faudrait abandonner nos croyances et nos traditions, car ellesdeviendraient alors contradictoires avec celles d’une autre personne. D’une certaine façon, les croyances et les traditions sont la nourriture de l’âme, si je peux m’exprimer ainsi, car elles apportent la foi. La foi permet aux hommes de continuer à avancer quand ils ont abandonné tout espoir, c’est quelque chose de plus fort qu’eux qui les soutiennent, qui est inaltérable. La foi peut prendredifférente forme, mais l’important est qu’elle permet aux gens de tenir quand ils n’ont plus aucune raison de le faire.

Donc, si un ordre mondial devait être créé, il faudrait demander aux gens d’abandonner leur foi et cela ne se fait pas. On ne peut demander à un chrétien d’arrêter de croire en Dieu ou en un musulman d’arrêter de croire à Allah. La religion est ce qui unit les hommes depuis descentaines d’années, mais c’est aussi ce qui les sépare. Cet ordre mondial est simplement impossible, car on ne peut demander aux milliards d’humains vivants sur la Terre d’abandonner toutes leurs croyances et leurs préjugés parce qu’un nouvel ordre doit être construit.

Il y aura encore des tonnes d’inégalités, et le but est de ne plus en avoir. Il y aura sûrement des castes dans cet ordre...
tracking img