Contre la corrida

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (867 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jeu, originaire d'Espagne, se déroulant dans des arènes et opposant, successivement, plusieurs taureaux à un matador qui doit, grâce à un travail de cape, de piques et de banderilles, amener letaureau dans les conditions permettant sa mise à mort (par l'épée)

Il n'est pas aisé de trouver des points positifs à cette pratique lorsque l'on est totalement contre comme moi. Mais bon, tentons defaire preuve d'objectivité quelques minutes et regardons de plus près en occultant les pensées négatives qui reviennent à l'assaut.

Certains disent qu'il s'agit d'un sport. C'est vrai, si l'on sepermet de comparer un peu avec d'autres pratiques qui sont elles aussi rangées dans la catégorie des sports. L'un des exemples qui me vient à l'esprit, c'est la boxe. Dans les deux cas, nous avons àfaire à un combat entre deux adversaires. Le but étant de chercher à esquiver les attaques de celui qui nous fait face, et de donner les coups que l'on peut pour faire fléchir l'autre et remporter lecombat.
D'autre parlent d'art. A bien y regarder, il est vrai que la gestuelle du matador est bien programmée, travaillée et répétée. Durant des heures, des jours, des semaines, des mois, et même desannées, les toréros s'entraînent pour peaufiner leurs gestes, pour améliorer leurs attaques, pour rendre leurs esquives encore plus efficaces. Un peu comme des danseurs classiques individuels. Del'entraînement, beaucoup d'entraînement et encore de l'entraînement pour être irréprochable le jour de la représentation.

Les derniers vous parleront enfin de l'apprentissage du respect de l'animal, de laconsidération de la grandeur de celui-ci.
Je précise de nouveau qu'il faut alors oublier toutes les idées négatives qui vous viennent à l'esprit. Oui, avant qu'il n'entre dans l'arène, le taureau estélevé, peut-être même dans de meilleures conditions que les taureaux d'élevage, qu'ils sont nourris peut-être même plus humainement que les veaux, les vaches, les oies ou les canards destinés à...
tracking img