Contre la peine de mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (892 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Contre la peine de mort
1. la vie est sacrée, nul ne peut y attenter, même l’Etat
2. on peut traiter des malades mentaux, et les réinsérer dans la société. Pourquoi les tuer ?
3. il estintolérable que, dans une société démocratique, des innocents soient condamnés à mort à tort.
4. la peine de mort ne réduit pas le taux de criminalité
5. regardons où la peine de mort est maintenue, et nousaurons une idée de sa valeur (Chine, Texas, etc)
6. la violence n’est pas la solution contre la violence.
7. les pays de l’Europe des 15 ont tous aboli la peine de mort et ratifié le deuxièmeprotocole au Pacte Internationale des Droits Civils et Politiques, excepté la France.
8. parmi les 43 pays qui ont adhéré au Conseil de l’Europe, 40 ont aboli la peine de mort et 3 pays sont sur la voiede l’abolition
9. la peine de mort, c’est favoriser les envies de vengeance au détriment de la raison
10. l’attente dans les couloirs de la mort, ces prisons pour condamnés à mort, sont de latorture pure et simple
11. elle est trop souvent appliquée suite à des procès injustes, voire truqués
12. la peine de mort n’est pas un moyen de légitime défense : elle permet à l’Etat de mettrefroidement à mort une personne hors d’état de nuire, parce que déjà arrêtée.
Pour l'argument religieux, tu connais les dix commandements notamment celui-ci : tu ne tueras point

Ensuite le fait decondamner quelqu'un à mort ne ramènera pas l'être perdu à la vie, cela n'atténuera pas la peine ressentie.

Tuer un être humain, même un meurtrier, nous ramène à faire la même chose que lui et parconséquent on ne vaut pas mieux que lui puisqu'on fait la même chose !
Contre la peine de mort
Contre la peine de mort : tuer pour montrer qu’il ne faut pas tuer ?
La peine de mort est la négation mêmedu droit humain le plus fondamental, celui de vivre, tel qu’énoncé dans la Déclaration Universelle des droits de l’Homme, et est à considérer comme la forme ultime de traitement cruel, inhumain et...
tracking img