contre la peine de mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1817 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Contre la peine de mort
De nos jours, la peine de mort existe encore dans une cinquantaine de pays pour différentes raisons. La peine de mort ou peine capitale est une peine prévue par la loi consistant à exécuter une personne ayant été reconnue coupable d'une faute qualifiée de « crime capital ».
On peut alors se demander si la peine de mort devrait être utilisée comme moyen d’enrayer lacriminalité dans une société.
Je suis d’avis que non, la peine de mort n’est pas un moyen acceptable, éthique ou efficace pour enrayer la criminalité.
Pour explorer cette question je vais vous faire part de mon point de vue en vous démontrant que la peine de mort viole les droits de l’homme, est injuste, inhumaine, irrévocable, inutile et également arbitraire dans certains cas.
Tout d’abord jepense que la peine de mort viole les droits de l'homme.
Le droit à la vie est incontestablement le plus fondamental de tous. La peine de mort constitue en plus un traitement inhumain : le moment de l'exécution est une torture psychologique, et aussi l'attente entre la condamnation et l'exécution même lorsque celle-ci ne dure « que » quelques semaines
Le tout cumulé fait de la peine de mort : « lanégation absolue des droits humains, un meurtre commis par l'État, avec préméditation et de sang-froid » ou encore un « acte de barbarie ».
Cette peine viole le droit à la vie inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l'homme.La Déclaration universelle des droits de l’homme reconnaît à chacune le droit à la vie et ajoute: «Nul ne sera soumis à la torture ni à des peines ou traitementscruels, inhumains ou dégradants.» La peine de mort viole ces droits humains fondamentaux. Personne n’a le droit de tuer, même en suivant les ordres d’un État. Un État ne peut à la fois interdire le fait de tuer tout en le pratiquant lui-même. Les normes internationales relatives aux droits humains se situent au-dessus du droit national.
Bref, Il s’agit d'un meurtre commis par l'État. Cechâtiment cruel, inhumain et dégradant est infligé au nom de la justice.
Ensuite celle-ci est totalement inhumaine.
Il n’y a pas de peine de mort «humaine». Quelle que soit la méthode employée, l’exécution ne poursuit qu’un seul but, supprimer une vie. La peine de mort prive une personne de la possibilité d’expier un forfait, de réparer, de se repentir et de s’amender. Dans le passé il y avait lapendaison, la guillotine plus tard la chaise électrique et ensuite les injections. Je suis d’avis qu’aucune de ces méthodes n’est plus humaine qu’une autre. Certaines exécutions rates, en particulier la méthode de l'injection létale aux États-Unis. Selon l'association Amnesty International, ces ratés sont souvent dus à l'absence de personnel médical qualifié pendant l'exécution. Ainsi, le personnelpénitentiaire prend parfois des mesures extrêmes, comme de lacérer les bras des prisonniers lorsqu'ils ont de la peine à localiser une veine pour la perfusion, causant des douleurs supplémentaires au condamné, au seuil de la mort. Même les détenus qui meurent immédiatement souffrent d'une angoisse prolongée précédant l'exécution. D'autres méthodes d'exécution comme la chaise électrique, le gaz ou lapendaison peuvent durer de longues minutes, elles n'ont pas été conçues pour atténuer la douleur. Aussi, des gens peuvent assister aux exécutions ce qui est complètement inutile et dégradant.
Sans aucun doute, peu importe le moyen cette sentence est tout autant inhumaine même si on essaie de faire en sorte que la personne souffre le point possible.
Pour poursuive, la peine de mort n’est pas unmoyen inutile d’enrayer la criminalité.
La plupart des partisans de la peine de mort invoque le fait que dans la mesure où la mort est plus effrayante que toute autre peine, les criminels potentiels n’en sont que d’autant plus dissuadés de recourir au meurtre, en particulier pour commettre d’autres infractions comme le vol ou le viol. Ils s’appuient statistiquement sur le fait que le taux...
tracking img