Controle de gestion bancaire historique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5612 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
1- Les origines du contrôle de gestion bancaire
2- Définition et missions de contrôle de gestion bancaire
3- Objectifs du contrôle de gestion bancaire :
3-1- Maitrise de gestion
3-2- Maitrise de l’activité
3-3- Maitrise de la rentabilité
3-4- Maitrise de l’évolution de l’entreprise

4- Les outils de contrôle de gestion :
4-1-Les outils de prévision
4-2- Les outils de suivi
4-3- Les outils d’analyse
5- Contrôle de gestion comme support de pilotage économique dans les grandes entreprises
6- Les acteurs du contrôle de gestion :
6-1-Le contrôleur de gestion
6-2- L'exercice du contrôle de gestion par les responsables opérationnels

7- Les contraintes du contrôle de gestionbancaire

Conclusion


Introduction :

Les banques, entreprises particulières dénommées aussi établissements de crédit, assurent le financement monétaire de l’économie. Ces entités à part entière jouent certes un rôle d’intermédiation, mais également et surtout un rôle de catalyseur de fonds pour assurer la croissance et le développement du pays. Au Maroc, le marché bancaire secaractérise par son émergence et ses fluctuations, et doit faire face à plusieurs défis pour garantir son développement.
Avec les récentes évolutions des réglementations et pratiques bancaires, les banques se doivent d’innover, dans le cadre des normes acceptées mondialement et de développer des stratégies relationnelles tout en accordant un intérêt tout particulier à leurs clients. Ceci repose sur uneorientation stratégique solide et une veille pertinente au niveau des performances. Ainsi, dans un environnement de plus en plus compétitif, les cadres dirigeants sont appelés à assurer une gestion plus rigoureuse, orientée vers la performance, à un suivi assidu des activités et des ressources, et à une meilleure évaluation des résultats. Or, suivre les réalisations budgétaires requiert ladisponibilité d’informations claires et synthétiques retraçant l'évolution réelle de la banque par rapport à ses planifications.
De son rôle de conseiller et d’orienteur, le contrôleur de gestion apporte une aide imminente au Directoire de la banque. Ceci à travers l’exploitation de différents processus et outils pour s’assurer que les ressources à déployer sont utilisées avec efficacité (atteindrel’objectif), efficience (au moindre coût) et pertinence (cohérence) par rapport aux objectifs, globaux et transversaux, définis au préalable. Les tableaux de bord dont le but est de surveiller et d’améliorer la performance financière, constituent une réponse informationnelle aux exigences de rigueur imposées par le contexte dans lequel opèrent les banques. Cet outil aide le contrôleur de gestion àmesurer les écarts entre réalisé et prévisionnel. Le contrôleur identifie alors la source de ces écarts et met en place des mesures correctrices aux fins d’éliminer toute pratique déficiente et palier aux problèmes générés par les sous-performances remarquées. Un travail nécessitant de la rigueur, de la méthode et de l’organisation de par une forte autorité morale pour dialoguer avec tous typesd’interlocuteurs.

1- Les origines du contrôle de gestion bancaire:
L’histoire du contrôle de gestion est liée à la période de la révolution industrielle (industrie automobile) de la fin du 19ème siècle et le début du 20ème siècle.
Dans ces débuts, le contrôle de gestion (qui ne s’appelait pas encore ainsi) touchait l’activité de production.
L’amélioration de la production était le principal but deTaylor. Sa méthode repose sur l’organisation scientifique du travail (OST) dont l’objectif premier est d’accroître la productivité dans les usines. Pour Taylor, une double division du travail est nécessaire : tout d’abord une séparation entre la conception et l’exécution (la direction se charge de tous les éléments de la connaissance et les ouvriers se contentent d’appliquer ses consignes),...
tracking img