Contruire avec le peuple

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2571 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La charte éthique du voyageur

D

eux mondes se rencontrent à chaque fois qu’une personne se déplace d’un pays à l’autre. Que nous soyons voyageur, touriste ou découvreur, nous sommes toujours un invité.

Origine
• L’idée de la Charte Éthique du Voyageur est née en 1995 lors d’un voyage exceptionnel en Éthiopie : 15 jours d’explorations du lac Turkana au delta de l’Omo. Les participants àl’expédition de l’agence Atalante, dans une zone jamais visitée, s’étaient engagés à ne pas prendre de photos dans les villages (condition à l’inscription). • La beauté des hommes et des femmes (Dassanetch, Nyangatoms, Karo…) vivant sur les berges de l’Omo et la richesse de leurs traditions ancestrales créèrent chez certains participants une irrépressible nécessité de ramener des " trophéesphotographiques ". Cet engagement non respecté provoqua l’implosion du groupe et d’interminables débats. Soucieux de l’impact du tourisme, Atalante comprit l’impérieuse nécessité d’expliquer, plus que d’interdire, afin d’ouvrir l’esprit à la différence et au respect. Au retour, trois voyageuses suggérèrent à Christophe Leservoisier (cofondateur d’Atalante), de rédiger un code de bonne conduite entreune agence et ses voyageurs. • Ainsi est née, en 1996, la Charte Éthique du Voyageur, qui défend l’idée que par la seule compréhension de ce (ux) que nous rencontrons, nous pouvons contribuer, personnellement, à la sauvegarde des peuples et de la nature. • En 1997, partageant le principe qu’« il n’y a pas de mauvais touristes, mais des voyageurs mal informés », l’éditeur de guide de voyage LonelyPlanet, s’associa à Atalante pour une diffusion plus large de ces recommandations, qui souhaitent aider les voyageurs à magnifier son voyage.
L e M o n d e e n

m a r c h e

Remerciements/diffusion

m

erci à Sylvie Blangy, membre de The International Ecotourism Society, dont l’expertise et les réflexions ont conforté les expériences des fondateurs. • Depuis 2006, la Charte Éthique duVoyageur est diffusée par les membres de l’association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), qui réunit des voyagistes particulièrement impliqués dans le Tourisme Responsable. Cette diffusion est d’ailleurs un critère à respecter pour obtenir la certification délivrée par Afaq Afnor (voir page 8). • Dans le cadre de sa volonté de contribuer à un tourisme plus responsable, Voyagessncf.com diffuse laCharte Éthique du Voyageur depuis avril 2007.

Charte éthique du voyageur
2

Le respect est le gage d’une meilleure rencontre
un des attraits du voyage tient à la diversité des peuples et des cultures rencontrés. Or, chaque culture, religion et mode de vie est soumis à des règles et à des traditions qu’il convient de respecter et de comprendre, plutôt que de juger. Le voyage ne se conçoitpas sans respect et humilité vis-à-vis des personnes, des biens, de la culture • Chaque pays vit selon un rythme qui lui est propre. Dans ceret du mode de vie du tains cas, la hâte et l’impatience ne sont pas les meilleurs moyens pays visité. Ce de s’attirer la sympathie. respect se traduit • Les tenues trop moulantes, trop dénudées, trop ostentatoires ou par des attitudes trop décontractées sont,dans certains pays, susceptibles de chosimples, au jour le quer. Il en va de même des codes régissant les contacts corporels jour. (caresser la tête d’un enfant, serrer la main d’une femme pour un homme, s’asseoir à côté d’une femme, s’embrasser en public, montrer quelqu’un du doigt…). • Une bonne photo se fait avec son sujet, pas contre lui. Les photographes ont tout à gagner à prendre le tempsd’établir un climat de confiance, à demander l’autorisation de filmer ou de photographier (auprès des parents pour les enfants) et à se conformer aux éventuels refus. • Il est préférable de ne promettre d’envoyer des photos aux personnes photographiées que si on est certain de pouvoir respecter son engagement (y compris dans le cas où une contrepartie ou une rétribution serait demandée). L’usage...
tracking img