Convaincre ou persuader

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1235 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
persuader son lecteur de modifier son regard sur les autres ?

La littérature est un outil pour convaincre ou persuader le lecteur, l’écrivain Comment un écrivain peut-il selon vous convaincre ou s’en sert pour développer ses idées et nous les faire adhérer. Le rôle de l’écrivain est de divertir, de faire rêver, de dénoncer, d’expliquer... Pour cela il utilise différents moyens pour convaincreà travers la raison et joue avec les sentiments comme outil de persuasion.


Ces deux mots sont complémentaires, on peut convaincre sans persuader et persuader sans convaincre alors comment l’écrivain peut-il convaincre ou persuader son lecteur de modifier son regard sur les autres ?
Dans un premier temps nous expliquerons les fonctions de l’écrivain, puis nous définirons convaincre etpersuader pour parler ensuite des différentes formes d’argumentations.




L’écrivain a pour but de développer notre imagination mais aussi de former l’opinion ou l’idée de son lecteur, il va donc essayer de convaincre ou persuader son lecteur d’adhérer ou de modifier son regard sur les autres en jouant sur la raison ou les sentiments. Il est aussi conscient ou inconscient de sa propre vérité, desa pensée, de l’histoire qu’il veut raconter. Mais le lecteur, lui, est libre arbitre de par sa liberté de choix. Influencé par la puissance de l’écrit, l’idée maitresse d’un livre, le fait rêver et perdre la maitrise de sa propre idéologie.

Convaincre et persuader sont deux mots complémentaires mais n’ont pas les mêmes significations.

Convaincre vient du verbe latin « vincere » qui signifie« vaincre » et du préverbe « cum » qui signifie « avec ». Convaincre signifie alors « vaincre avec des raisons ». Celui qui convainc obtient l’adhésion de ses auditeurs. Pour cela, il formule une prise de position, un jugement, il va présenter des arguments pour justifie, pour raisonner avec déduction, absurdité, analogie et induction. En agissant sur la sensibilité du destinataire pardifférents procédés rhétoriques. Il va avoir un registre didactique, polémique et va utiliser une argumentation indirecte


« Les anciens ont défini l'éloquence le talent de persuader, et ils ont distingué persuader de convaincre, le premier de ces mots ajoutant à l'autre l'idée d'un sentiment actif excité dans l'âme de l'auditeur et joint à la conviction. » Jean le Rond d’AlembertPersuader vient du verbe latin « persuadere » qui signifie « conseille avec force ». Cela fait appel aux sentiments et aux émotions. L’écrivain a pour but de toucher son lecteur dans son âme, il va employer un certain lyrisme. Il va utiliser une argumentation directe. L’écrivain va avoir un niveau de langue et un style pour obtenir une certaine autorité et une complicité avec son lecteur, il va semettre à sa place et essayer d’inspirer confiance.
« Cet art que j'appelle l'art de persuader, et qui n'est proprement que la conduite des preuves méthodiques parfaites consiste en trois parties essentielles : à définir les termes dont on doit se servir par des définitions claires ; à proposer des principes ou axiomes évidents pour prouver la chose dont il s'agit ; et à substituer toujoursmentalement dans la démonstration les définitions à la place des définis. »

De l'art de persuader de Blaise Pascal

Grace à une argumentation directe, le lecteur va prendre parti de l’auteur en s’imprégnant de ses propres idées, avec l’argumentation indirecte, le lecteur va se forger ses propres idées.






L’argumentation directe va joindre la persuasion avec les sentiments par le biais dediscours, de lettres, d’essai, de pensées, de pamphlet, lettre ouverte, maxime et de préface. Dans « Les Essais » de Montaigne, on a une description d’une famille bourgeoise sur les opinions politiques et sur leurs choix. « Le discours sur le Colonialisme » de Césaire, nous fait part d’un avis. La lettre ouverte de Zola « J’accuse » dans les formes liées a la presse écrite. Dans le poème «...
tracking img